Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban-Sud

Nouveau bilan officiel libanais : 363 morts et près de 94 000 déplacés

Nouveau bilan officiel libanais : 363 morts et près de 94 000 déplacés

Une habitation détruite en avril 2024 par des bombardements israéliens à Alma Chaab, au Liban-Sud. Photo envoyée par un habitant

Le ministère libanais de la Santé a publié, mercredi 22 mai, son dernier bilan, sur la période allant du 8 octobre 2023 au 21 mai 2024, de la guerre au Liban-Sud entre le Hezbollah et Israël. Ce bilan fait état de 1 471 victimes, tués et blessés, dont 363 morts, y compris deux décès dans les dernières 24 heures, et ne fait aucune distinction entre combattants et civils.

Selon un décompte de L’Orient-Le Jour, les seuls miliciens du parti chiite tués en plus de sept mois de guerre sont au nombre de 310, en comptant ceux tombés au Liban et en Syrie.

Sur le nombre total de victimes enregistrées, morts et blessés, le ministère de la Santé indique que 87 % sont des hommes, 95 % des Libanais, et 58 % âgés entre 25 à 44 ans. Ainsi, on compte parmi les tués 337 hommes adultes, 24 femmes, 11 enfants et 4 personnes de plus de 65 ans. Parmi les blessés, 339 ont nécessité une hospitalisation dont 249 hommes, 66 femmes et 29 enfants.

Parmi les blessures répertoriées, 45 % sont dues à des traumatismes causés par les bombardements israéliens, 33 % à des explosions, et 16 % à une exposition à des produits chimiques.

Ce bilan comprend le nombre de personnes déplacées de leurs domiciles dans les zones de conflit : citant l’Organisation internationale des migrations (OIM), le ministère de la Santé précise que leur nombre s’élève désormais à 93 881 personnes depuis le début du conflit. 

Le ministère libanais de la Santé a publié, mercredi 22 mai, son dernier bilan, sur la période allant du 8 octobre 2023 au 21 mai 2024, de la guerre au Liban-Sud entre le Hezbollah et Israël. Ce bilan fait état de 1 471 victimes, tués et blessés, dont 363 morts, y compris deux décès dans les dernières 24 heures, et ne fait aucune distinction entre combattants et civils.Selon un...