Rechercher
Rechercher

Agenda - Environnement

Le syndicat des graphistes part à la reforestation de Kfardebiane

Le syndicat des graphistes part à la reforestation de Kfardebiane

Les participants à la campagne de reforestation de Kfardebiane à l’initiative du syndicat des graphistes du Liban, le 18 mai 2024. Photo DR

Sous le patronage des ministères de l’Environnement et du Tourisme, et pour la deuxième année consécutive, le syndicat des graphistes au Liban a organisé samedi une campagne de reforestation à Kfardebiane (Kesrouan), en collaboration avec la municipalité et avec le Comité des amis de la forêt des cèdres à Bécharré. L’événement s’est tenu en présence du député Élias Hankache, d’un représentant du ministre sortant de l’Environnement, du président du syndicat, Patrick Nacouzi, et du président de la municipalité de Kfardebiane, Bassam Salamé, ainsi que des membres du syndicat. Prenant la parole, Saad Élias, représentant le ministre Nasser Yassine, a indiqué que la campagne « s’inscrit dans le prolongement des efforts déployés par le ministère en faveur de la préservation des réserves naturelles, et l’élargissement des espaces verts, ainsi que la sensibilisation au danger des incendies, notamment en été, à la lumière du changement climatique ».

Pour sa part, Bassam Salamé a affirmé que la municipalité de Kfardebiane est disposée à soutenir les projets visant à « préserver le Cèdre du Liban ». Puis c’était au tour de M. Nacouzi de prononcer un discours. Il y a souligné que « le rôle des graphistes ne se limite pas au domaine du papier ». « Embellir le Liban et apprendre à nos enfants de s’y attacher, s’est également de notre responsabilité », a-t-il dit.

Enfin, c’est Izhaya Tok qui a prononcé une allocution au nom du Comité des amis de la forêt des cèdres de Bécharré, énumérant les projets de reforestation exécutés par le comité. Une démarche qui aurait permis de planter plus de 150 000 arbres sur l’ensemble du territoire libanais. Selon M. Tok, le comité a déjà lancé un nouveau projet baptisé « Les sommets du cèdre » et visant à planter des cèdres aux sommets de toutes les montagnes du pays. Et de remercier le syndicat des graphistes pour « cette campagne courageuse ».

Sous le patronage des ministères de l’Environnement et du Tourisme, et pour la deuxième année consécutive, le syndicat des graphistes au Liban a organisé samedi une campagne de reforestation à Kfardebiane (Kesrouan), en collaboration avec la municipalité et avec le Comité des amis de la forêt des cèdres à Bécharré. L’événement s’est tenu en présence du député Élias...