Rechercher
Rechercher

Sport - Football

Le Qatar remporte à nouveau la Coupe d'Asie

Grâce à un triplé sur pénalty d'Akram Afif, les Annabi ont décroché leur deuxième sacre continental consécutif en dominant la Jordanie (2-1), samedi à Doha.

Le Qatar remporte à nouveau la Coupe d'Asie

Akram Afif célébrant avec ses coéquipiers son 2e but inscrit lors de la victoire du Qatar contre la Jordanie en finale de la Coupe d'Asie, samedi au stade de Lusail de Doha. Giuseppe Cacace/AFP

Quatre ans après son sacre aux Émirats arabes unis, le Qatar a conservé son titre en Coupe d'Asie à la faveur d'une victoire (3-1) sur la Jordanie acquise grâce à trois penalties convertis par le joueur-clé des Annabi, Akram Afif. Auteur de huit buts en sept matches, le n°10 chevelu peut remercier la VAR, qui a détecté deux des trois tirs aux buts accordés au pays-hôte.

Les Qataris ont ainsi brisé les rêves de l'équipe jordanienne, passée toute proche de soulever son premier titre international après avoir notamment dominé deux des favoris de la compétition, l'Irak et la Corée du Sud, lors des tours précédents. Un parcours d'autant plus remarquable pour une sélection qui n'avait jamais dépassé le stade des quarts de finale avant cette édition 2024.

Sur le même sujet

L’épopée des footballeurs palestiniens, un coin de paradis dans l’enfer de Gaza

La « Nashama » a bien cru renverser le cours de cette finale en égalisant à la 67e minute par l'intermédiaire de Yazan al-Naimat (67e). Malgré cette réaction en début de 2e période, les joueurs de l'entraîneur marocain Hussein Ammouta n'ont pas eu leur rendement offensif habituel et ont fini par craquer face aux percées incessantes d'Akram Afif, élu meilleur joueur du tournoi, qui ont conduit aux trois penalties finalement octroyés par l'arbitre chinois de la rencontre M. Ning.

Devant les quelque 85 000 spectateurs venus garnir les tribunes du stade de Lusail, le Qatar a fait mieux que laver l'affront qu'avait constitué son échec cuisant lors de « son » Mondial fin 2022. Il devient ainsi la 5e équipe de l'histoire du football asiatique à glaner un deuxième sacre de rang, un exploit inédit depuis le doublé du Japon entre 2004 et 2007.

Quatre ans après son sacre aux Émirats arabes unis, le Qatar a conservé son titre en Coupe d'Asie à la faveur d'une victoire (3-1) sur la Jordanie acquise grâce à trois penalties convertis par le joueur-clé des Annabi, Akram Afif. Auteur de huit buts en sept matches, le n°10 chevelu peut remercier la VAR, qui a détecté deux des trois tirs aux buts accordés au pays-hôte.Les Qataris ont...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut