Rechercher
Rechercher

Sport - Ligue des Champions

Les « Joao » offrent la qualification au FC Barcelone

Les Catalans ont décroché leur billet pour le prochain tour en s'imposant contre le FC Porto à domicile (2-1).

Joao Cancelo enroulant une frappe lors de la victoire du FC Barcelone contre le FC Porto, mardi au stade Olimpic Lluis Companys de Barcelone. Josep Lago/AFP

« Obrigado les Joao ! » Porté par ses deux recrues portugaises Joao Cancelo et Joao Félix, le FC Barcelone a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en battant le FC Porto (2-1) lors de la 5e journée.

Barcelone a enfin chassé ses fantômes. Après deux éliminations consécutives en phase de poules, le quintuple vainqueur de la compétition retrouvera les huitièmes pour la première fois depuis l'arrivée de Xavi Hernandez sur son banc en 2021.

« C'était une finale et on l'a gagnée, ce qui est le plus important. On qualifie le club pour les huitièmes, où il mérite d'être », a résumé Joao Cancelo, élu homme du match, sur Movistar.

Sous pression au coup d'envoi après la victoire du Shaktar Donetsk sur Anvers (1-0), qu'il affrontera lors de la dernière journée, le Barça est en effet quasiment assuré de terminer premier du groupe H avec 12 points.

Seule une large défaite en terre belge, couplée à une victoire des Ukrainiens dans leur duel avec Porto, pourra faire tomber les Barcelonais à la deuxième place.

Deuxième avec neuf points, Porto jouera lui sa qualification dans une finale contre le club ukrainien, revenu à sa hauteur. Ce quatrième succès en cinq rencontres de C1 cette saison des Catalans vient valider le premier objectif de la saison fixé par leur entraîneur et éloigner un peu les doutes qui entourent leurs performances.


Équipe à réaction

Pour ce match qu'il avait qualifié de « crucial », le technicien catalan avait renoué avec son 4-3-3 qui évolue en 3-4-3 en phase offensive en titularisant Joao Cancelo sur l'aile gauche et Ilkay Gundogan dans le cœur du jeu à la place d'Oriol Romeu.

Critiqué pour la pauvreté du jeu de son équipe, il espérait ainsi lui donner plus d'allant. Mais, comme souvent cette saison, il a fallu que le Barça soit mené au score pour que ses hommes se mettent à jouer avec plus d'intensité.

L'inexpérimenté gardien espagnol Inaki Pena, qui disputait seulement son deuxième match de C1 à la place de Ter Stegen, touché au dos, a repoussé l'échéance à plusieurs reprises après un but hors-jeu de Taremi (27e). 

Fébrile sur chacune de ses relances, il a eu la main ferme face à Galeno (29e), puis Taremi et Evanilson, mais n'a rien pu faire sur la reprise du Brésilien Pepe, qui avait bien suivi au deuxième poteau, laissé libre par De Jong et Cancelo, trop attentistes (30e, 1-0).

Le latéral portugais, mal placé sur cette action, a évité des sueurs froides aux Barcelonais en égalisant dans la foulée d’une frappe limpide du droit (32e, 1-1) venue se loger dans le petit filet de Diogo Costa.

Un but d'autant plus spécial pour l'ancien espoir du Benfica, grand rival de Porto, prêté par Manchester City lors du dernier jour du mercato estival. Son compatriote Joao Félix, également prêté par l'Atlético Madrid et dont les débuts sous le maillot étaient pleins de promesses, s'est montré en fin de première période avant de toucher la barre au retour des vestiaires (46e).

Muet depuis plus de deux mois et son doublé contre Anvers (5-0), l'attaquant lui aussi formé à Benfica a libéré le stade olympique de Montjuic en reprenant un centre en retrait parfait de Cancelo du plat du pied droit (57e, 2-1).

Un succès obtenu dans la douleur, mais sur lequel les Catalans pourront s'appuyer après une mauvaise passe consécutive à la défaite lors du Clasico contre le Real Madrid (2-1) en octobre dernier. Le champion d'Espagne en titre a maintenant rendez-vous avec l'Atlético Madrid d'Antoine Griezmann dimanche pour confirmer son rebond.


« Obrigado les Joao ! » Porté par ses deux recrues portugaises Joao Cancelo et Joao Félix, le FC Barcelone a assuré sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en battant le FC Porto (2-1) lors de la 5e journée.

Barcelone a enfin chassé ses fantômes. Après deux éliminations consécutives en phase de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut