Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient

Un rappeur iranien libéré après un an de prison

Le célèbre rappeur iranien Toomaj Salehi a été libéré sous caution après avoir passé plus d’un an en prison pour son soutien au mouvement de contestation provoqué par la mort de Mahsa Amini en septembre 2022, a rapporté un média local. Le rappeur de 32 ans avait été arrêté en octobre 2022, puis condamné à six ans et trois mois de prison pour « corruption sur terre ». Il « est sorti de prison » tard samedi après une décision de la Cour suprême, a indiqué son avocat Amir Raisian au quotidien réformateur Shargh. Une photo publiée sur sa page Instagram le montre portant un bouquet de fleurs blanches à sa sortie de prison. Ce rappeur populaire avait soutenu via ses chansons et sur les réseaux sociaux le mouvement de contestation déclenché après la mort le 16 septembre 2022 de Mahsa Amini, une jeune Kurde iranienne détenue par la police des mœurs, qui lui reprochait d’avoir enfreint le code vestimentaire strict pour les femmes. L’autorité judiciaire avait ensuite accusé le chanteur de « propagande contre le système », d’avoir « troublé la sécurité » du pays, « coopéré avec les États hostiles à la République islamique » et « incité à la violence ».

Le célèbre rappeur iranien Toomaj Salehi a été libéré sous caution après avoir passé plus d’un an en prison pour son soutien au mouvement de contestation provoqué par la mort de Mahsa Amini en septembre 2022, a rapporté un média local. Le rappeur de 32 ans avait été arrêté en octobre 2022, puis condamné à six ans et trois mois de prison pour « corruption sur...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut