Rechercher
Rechercher

Sport - Qualifications Euro 2024

La France détruit Gibraltar

Les Bleus ont décroché la plus large victoire de leur histoire face à Gibraltar (14-0) et s’assurent une place de tête de série pour le prochain Euro.

Antoine Griezmann et Kylian Mbappé célébrant l’un des 14 buts lors de la victoire de l’équipe de France face à Gibraltar, samedi à l’Allianz Riviera à Nice. Franck Fife/AFP

Une pluie de buts, un record et une première place dans la poche : l’équipe de France n’a fait qu’une bouchée du modeste Gibraltar (14-0), signant le plus large succès de son histoire pour décrocher un statut de tête de série à l’Euro 2024, samedi. 

Déjà qualifiés pour le championnat d’Europe (14 juin-14 juillet en Allemagne), les Bleus avaient une dernière mission à assurer dans le groupe B, pour s’éviter de mauvaises surprises lors du tirage au sort de la compétition, le 2 décembre à Hambourg. Mais face à l’une des nations les plus faibles de la planète, 198e au classement FIFA, cette tâche s’est apparentée à une véritable promenade de santé à Nice pour les vice-champions du monde.

Tête de série

Si la France avait effectué le service minimum à l’aller en septembre (3-0), elle a cette fois joué le jeu à fond pour le plus grand malheur de son adversaire, asphyxié d’entrée et réduit à dix presque aussitôt. 

Cette démonstration historique, qui efface des tablettes le 10-0 infligé à l’Azerbaïdjan en 1995 à Auxerre, n’ajoutera rien à la gloire des troupes de Didier Deschamps, tant l’écart de niveau est abyssal entre les deux équipes. Mais le sélectionneur n’est pas du genre à bouder son plaisir et aura apprécié le sérieux de ses joueurs, qui ont enregistré un 7e succès en autant de matches dans cette phase qualificative avant l’ultime rendez-vous, mardi en Grèce. 

Avec une telle domination, quasiment tout le monde a participé à la fête. Le malheureux Ethan Santos a ouvert le bal contre son camp (3e) avant le deuxième but en équipe de France de Marcus Thuram (4e), suivi par Warren Zaïre-Emery (16e), Kylian Mbappé (30e sur penalty, 74e, 82e), Jonathan Clauss (34e), Kingsley Coman (36e, 65e), Youssouf Fofana (37e), Adrien Rabiot (63e), Ousmane Dembélé (73e) et Olivier Giroud (88e, 90e+1), plus que jamais meilleur canonnier des Bleus (56).

Zaïre-Emery frustré

Une avalanche de buts et d’occasions, qui a régalé le public de l’Allianz Riviera, même s’il sera difficile de tirer des conclusions de cette partie entre deux pays n’évoluant pas dans la même catégorie. Le débat sur l’identité du n° 9 des Bleus n’a ainsi pas réellement avancé : il faudra voir Thuram, préféré à Randal Kolo Muani au coup d’envoi, dans d’autres circonstances pour se faire une idée de son niveau sur la scène internationale et savoir s’il est plus apte à occuper le poste que l’attaquant du PSG, décevant actuellement. D’autant que l’inusable Giroud a montré avec son doublé qu’il était loin d’être fini à 37 ans. 

Mbappé en a lui profité pour soigner ses statistiques. Avec son triplé dont un magnifique lob de plus de 40 m, le capitaine français a porté son total en sélection à 46.  

Coman s’est lui aussi baladé sur le côté droit et a donné des migraines à la pauvre défense de Gibraltar en étant à l’origine de nombreuses occasions.  

Pour Warren Zaïre-Emery, l’attraction de ce dernier rassemblement de l’année, la rencontre a eu un goût plus amer. Le milieu parisien, aligné d’entrée, est devenu à 17 ans, huit mois et 10 jours le plus jeune joueur à évoluer en équipe de France depuis la Première Guerre mondiale. Et son conte de fées s’est poursuivi avec une première réalisation après un joli raid et un échange avec Coman. Mais le prodige du PSG a été fauché par Santos, exclu sur l’action, et a dû céder sa place à Fofana au bout de 20 minutes en raison d’une blessure à la cheville droite. 

Mais pas de quoi gâcher la fête et le festival des Bleus, impressionnants de puissance et d’efficacité au cours d’une soirée qui restera dans les annales.

Une pluie de buts, un record et une première place dans la poche : l’équipe de France n’a fait qu’une bouchée du modeste Gibraltar (14-0), signant le plus large succès de son histoire pour décrocher un statut de tête de série à l’Euro 2024, samedi. 

Déjà qualifiés pour le championnat d’Europe (14 juin-14 juillet en Allemagne),...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut