Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Coolitude

Pour vivre heureux vivons notre « Inner Finn »

Alors que les penseurs et le commun des mortels cherchent toujours le(s) moyen(s) d’être heureux, la Finlande vient de lancer des Masterclass of Happiness.

Pour vivre heureux vivons notre « Inner Finn »

La vue depuis Sallatunturi – la chute de Salla en Laponie – est typiquement finlandaise. Photo Daniel Taipale tirée du site officiel visitfinland

Selon le Rapport mondial sur le bonheur, la Finlande est classée, depuis six ans, parmi les pays les plus heureux du monde. On n’ose penser où se situe le Liban, au gré des (malheureux) jours qui passent... Ce rapport qui tente de mesurer la qualité du bonheur est publié par le Réseau des solutions pour le développement durable relevant des Nations unies. Il repose notamment sur l’équilibre de composantes, telles que le PIB individuel, le choix de vie, le soutien social et la bonne santé. Ayant été ainsi plébiscitée, la Finlande a voulu partager les secrets de ses moments de plénitude et de sérénité procurés notamment par un spectaculaire environnement naturel inaltéré. Dans ce contexte,

Les saisons les plus actives pour les aurores boréales sont l’automne et le printemps. Photo Pertti Turunen tirée du site officiel www.visitfinland

VisitFinland, une autorité touristique du pays, a mis au point un programme invitant (tous frais payés) dix voyageurs à assister, pendant quatre jours, à des Masterclass qui vont les initier à découvrir leur « Inner Finn », ou cette intériorité finnoise si bienfaisante. Cette session se déroulant au Kuru Resort, situé dans la région des lacs finlandais, fixée du 12 au 15 juin, a été conçue pour aider les intéressés venus de tous les coins du monde à découvrir toutes les potentialités de leur richesse intérieure. Sur son site web, VisitFinland précise également : « Des coaches guideront les participants vers un mode de vie plus équilibré en se focalisant sur quatre axes : nature et art de vivre, santé et équilibre, design et quotidien, alimentation et bien-être. »

La communion avec la nature est extrêmement importante pour les Finlandais. Photo Harri Tarvainen/Business Finland

Immersion dans la nature et style de vie « nature »

Dans ce contexte, de très nombreuses personnes se demandent de quelle manière au juste les plus de 5,5 millions d’habitants de la Finlande arrivent à être heureux ? « La réponse pourrait se trouver dans leur relation étroite avec la nature et leur style de vie qui se veut terre à terre », explique Heli Jimenez, sur le site Business Finland dont elle est la directrice principale. Il s’agit là d’une organisation gouvernementale qui réussit à promouvoir le commerce et les voyages à partir des spécificités du pays. Elle ajoute : « Selon une croyance populaire, le bonheur n’est pas un état mystique, mais une compétence qui peut être apprise et partagée. » La Masterclass of Hapiness est décrite comme une expérience totalement immersive dans la nature. Ici, les forêts sont énergisantes, les lacs ont un charme fou, et les paysages des archipels vibrants. Une atmosphère parfaite pour se détendre, s’alléger du quotidien, retrouver son soi intérieur et dégager la part de bonheur existant en chacun.

Lire aussi

Face au diamant Hope, le Lion de Merelani affiche un éclatant grenat vert

« À travers ce concept, précise Heli Jimenez, nous voulons aider les gens à trouver et à maîtriser cet état d’esprit finlandais. » Pour atteindre ce genre de nirvana, les organisateurs ont opté pour les meilleurs coaches, dans l’une des stations balnéaires les plus spectaculaires de la Finlande en cette période de début d’été lorsque la nature finlandaise étale sa splendeur. Dans le détail, tout a été minutieusement élaboré pour s’imprégner de la quiétude et de l’harmonie intérieure finlandaise. Le Kuru Resort est un centre de remise en forme privé situé dans la région des lacs finlandais. Les participants y sont logés dans une villa privée exclusive. Pendant leur séjour, ils commenceront, entre autres, à développer un ensemble de conseils pour les aider à maintenir un mode de vie équilibré en lien avec la nature. Ils seront initiés à l’artisanat naturel, à la nourriture de l’âme et du corps, aux exercices physiques dans les forêts et sur les lacs et aux sons et la musique qui apaisent. Une spécialité du pays unique en son genre et cultivée pour s’intégrer à son économie, comme d’autres le font pour placer leurs produits courants de consommation relevant de leur label. La Finlande, elle, propose le meilleur produit poussant sur sa terre, un produit aussi précieux qu’une perle rare, le bonheur.

Bonheurs et solitude

N’étant pas ce pays nordique où l’art d’être heureux vient en grande partie tout naturellement, beaucoup d’autres entités l’ont programmé à leur mode de vie et de travail. Rappelons qu’en février 2016, le Premier ministre des Émirats arabes unis, cheikh Mohammad ben Rachid al-Maktoum, également dirigeant de Dubaï, avait annoncé la création d’un ministère d’État du Bonheur, une première, avec à sa tête une femme, Ouhoud al-Roumi. Deux ans plus tard, et plus précisément le 17 janvier dernier, la Première ministre britannique, Theresa May, a lancé le ministère de la Solitude, également dirigé par une femme, Tracey Crouch, ministre des Sports et de la Société civile. Enfin, en février de cette année, cheikh Mohammad ben Rachid al-Maktoum donnait le coup d’envoi de la seconde édition du concours The Arab Hope Makers (les Faiseurs d’espoir arabes). Autant d’initiatives à la poursuite du bonheur, ou du moins d’une meilleure qualité de vie. Quid de l’Arabie heureuse, précurseure d’une douceur de vivre coulant de source ? Cette partie sud de la péninsule Arabique représentait le plus souvent pour les Romains une terre semi-fabuleuse où habitait le phénix et d’où provenait l’encens nécessaire aux cérémonies religieuses, ainsi que d’autres épices.

Selon le Rapport mondial sur le bonheur, la Finlande est classée, depuis six ans, parmi les pays les plus heureux du monde. On n’ose penser où se situe le Liban, au gré des (malheureux) jours qui passent... Ce rapport qui tente de mesurer la qualité du bonheur est publié par le Réseau des solutions pour le développement durable relevant des Nations unies. Il repose notamment sur...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut