Rechercher
Rechercher

Culture

Précision

En référence à la légende parue dans L’Orient-Le Jour numéro 16666 concernant la réouverture du musée Sursock, le bureau régional de l’Unesco à Beyrouth prie de noter que les donateurs pour la première phase d’urgence sont la Fondation Aliph et le ministère français de la Culture, alors que les travaux de la seconde phase à hauteur d’un million d’euros ont été financés par le gouvernement italien et exécutés par l’Unesco dans le cadre de son initiative LiBeirut.

En référence à la légende parue dans L’Orient-Le Jour numéro 16666 concernant la réouverture du musée Sursock, le bureau régional de l’Unesco à Beyrouth prie de noter que les donateurs pour la première phase d’urgence sont la Fondation Aliph et le ministère français de la Culture, alors que les travaux de la seconde phase à hauteur d’un million d’euros ont été financés...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut