Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - ENTRETIEN

"Ni l'Iran ni les Occidentaux ne peuvent arrêter le processus de normalisation syro-arabe"

Les Émirats arabes unis ont été le fer de lance de la normalisation avec le régime syrien, concrétisée par l’arrivée jeudi de Bachar el-Assad à Djeddah pour assister au sommet de la Ligue arabe le 19 mai. Le point avec Abdulkhaleq Abdullah, politologue émirati basé à Dubaï.

Le président émirati Mohammed ben Zayed Al-Nahyane accueillant son homologue syrien Bachar el-Assad à Abou Dhabi. Archives Hamad AL-KAABI / UAE PRESIDENTIAL COURT / AFP

C’est à Djeddah que Bachar el-Assad savoure son retour dans le giron arabe. Mais avant le royaume wahhabite, c’est la fédération émiratie qui déroulait le tapis rouge au président syrien. Les Émirats arabes unis rouvraient leur ambassade à Damas dès...
C’est à Djeddah que Bachar el-Assad savoure son retour dans le giron arabe. Mais avant le royaume wahhabite, c’est la fédération émiratie qui déroulait le tapis rouge au président syrien. Les Émirats arabes unis rouvraient leur ambassade à Damas dès...
commentaires (4)

ENCORE UN AVEU QUE BACHAR A GAGNÉ, SEUL ET CONTRE TOUS , C'EST UN VAINQUEUR INFLEXIBLE , ET LA SYRIE ASSADIENNE DEMEURE UN PAYS INCONTOURNABLE , ET INDISPENSABLE ! LA SÉCURITÉ DU LIBAN DÉPEND DE LA SÉCURITÉ EN SYRIE , COMME LE DISAIT TOUJOURS MICHEL SLEIMAN .

Chucri Abboud

18 h 27, le 19 mai 2023

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • ENCORE UN AVEU QUE BACHAR A GAGNÉ, SEUL ET CONTRE TOUS , C'EST UN VAINQUEUR INFLEXIBLE , ET LA SYRIE ASSADIENNE DEMEURE UN PAYS INCONTOURNABLE , ET INDISPENSABLE ! LA SÉCURITÉ DU LIBAN DÉPEND DE LA SÉCURITÉ EN SYRIE , COMME LE DISAIT TOUJOURS MICHEL SLEIMAN .

    Chucri Abboud

    18 h 27, le 19 mai 2023

  • Juste retour des choses pour la Syrie . Tant pis pour ceux qui pleurent la reconciliation arabe et esperent que tout ceci soit éphemere . On excluera plus un etat arabe sur injonction occidentale . Le vent tourne ..

    nabil samir

    18 h 09, le 19 mai 2023

  • Attendons la defaite de la Russie pour voir ce qui adviendra de la Syrie. Assad a survie a cause de Putin et son sort dependra du destin de Putin

    Ma Realite

    09 h 33, le 19 mai 2023

  • Le « régime » des Assad n’est pas un régime autocratique comme le sont quasiment tous les régimes arabes. Le « régime » des Assad est un parasite qui par définition ne peut subsister par lui-même mais ne subsiste qu’aux dépens de son hôte. Et il se trouve que depuis le début de ce régime en 1970 cet hôte c’est le Liban, que le parasite convoite pour la profondeur stratégique que lui donne sa communauté chiite qui seule lui permet de subsister dans l’océan sunnite qu’est la Syrie. L’Israël chiite néo-safavide que le régime des mollah tisse depuis 1979 sur les terres du Machreq n’a fait que se greffer sur ce parasitage déjà existant. Un « régime » et son entité qui ne subsistent qu’en nous pompant nos dollars notre mazout et en nous renvoyant en contrepartie son nitrate d’ammonium ne sera jamais un vrai régime légitime, même si le monde entier venait à lui dérouler le tapis rouge. Le Liban ne vivra que par la mort du parasite et de l’entité transnationale dont il est la pierre angulaire. Il suffit que le Liban ait enfin depuis 1970 un vrai gouvernement qui refuse en son sein tout parti qui défende des armes illégales pour que le parasite privé de sa source de nourriture meurt tout seul.

    Citoyen libanais

    23 h 46, le 18 mai 2023

Retour en haut