Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Analyse / Dans nos archives

Pourquoi la Zelensky-mania n’a pas atteint le monde arabe

Depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine, le président ukrainien est porté aux nues par une partie de la presse libérale européenne et américaine. Un engouement qui peine à franchir les frontières de l’Occident, celui-ci cherchant à conférer au conflit une dimension mondiale là où le monde y voit surtout une guerre intra-européenne. 

Pourquoi la Zelensky-mania n’a pas atteint le monde arabe

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d’une conférence de presse à Kiev, le 24 février 2023, à l’occasion du premier anniversaire de l’invasion russe de l’Ukraine. Photo Genya Savilov/AFP

D’un côté, une poutinôlatrie minoritaire mais ostentatoire qui rejoint la fascination qu’exerce l’homme fort du Kremlin sur une partie des discours « antisystème » en Europe et aux États-Unis. De l’autre, une indifférence marquée pour Volodymyr...
D’un côté, une poutinôlatrie minoritaire mais ostentatoire qui rejoint la fascination qu’exerce l’homme fort du Kremlin sur une partie des discours « antisystème » en Europe et aux États-Unis. De l’autre, une indifférence marquée pour Volodymyr...
commentaires (10)

FAUX ; Zelinski , même en Europe, n'a rien d'un héros et n'est pas idôlatré. Poutine est un dictateur et il ne s'en cache pas tellement, cependant Zelensky, même si au début, nous avons eu de la sympathie pour cet acteur propulsé résistant, cependant, aujourd'hui, il y a eu tellement d'armes envoyées, tellement de dollars et europs dépensés sur cette guerre qui n'a apporté que malheurs, inflations et cherté de vie...Aujourd'hui, ce monsieur est perçu comme un pion US en Europe. Sachant que les USA lâchent facilement leurs alliés, imaginez le sort de l'Ukraine, le jour où les USA vont lâcher ce pion si les Russes et USA se mettent d'accord concernant l'uKraine. Imaginez les pays Européens qui se sont lancés dans cette guerre alors que leurs populations subissent les conséquences économiques de leurs choix guerriers. Tout sonne faux. Aucune confiance en ce monsieur qui pourrait même lâcher l'Europe pour se ranger côté Russe ( ou son successeur puisque son poste n'est pas occupé indéfiniment). Bref, tout change, cependant ce FLOT d'armement envoyé en UKRAINE ne me plaît pas du tout à long terme voire à moyen terme. La Russie a des visées avouées mais les USA ont tout fait pour grignoter du terrain, SOURNOISEMENT, pour atteindre les frontières russes sous couvert " liberté des pays de choisir leur camp". Imaginons la Russie intégrer le Canada dans le giron Russe ...Qu'auraient faits les USA ? Trop d'armes en jeu et l'industrie de l'armement peut être contente.

LE FRANCOPHONE

19 h 28, le 21 mai 2023

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • FAUX ; Zelinski , même en Europe, n'a rien d'un héros et n'est pas idôlatré. Poutine est un dictateur et il ne s'en cache pas tellement, cependant Zelensky, même si au début, nous avons eu de la sympathie pour cet acteur propulsé résistant, cependant, aujourd'hui, il y a eu tellement d'armes envoyées, tellement de dollars et europs dépensés sur cette guerre qui n'a apporté que malheurs, inflations et cherté de vie...Aujourd'hui, ce monsieur est perçu comme un pion US en Europe. Sachant que les USA lâchent facilement leurs alliés, imaginez le sort de l'Ukraine, le jour où les USA vont lâcher ce pion si les Russes et USA se mettent d'accord concernant l'uKraine. Imaginez les pays Européens qui se sont lancés dans cette guerre alors que leurs populations subissent les conséquences économiques de leurs choix guerriers. Tout sonne faux. Aucune confiance en ce monsieur qui pourrait même lâcher l'Europe pour se ranger côté Russe ( ou son successeur puisque son poste n'est pas occupé indéfiniment). Bref, tout change, cependant ce FLOT d'armement envoyé en UKRAINE ne me plaît pas du tout à long terme voire à moyen terme. La Russie a des visées avouées mais les USA ont tout fait pour grignoter du terrain, SOURNOISEMENT, pour atteindre les frontières russes sous couvert " liberté des pays de choisir leur camp". Imaginons la Russie intégrer le Canada dans le giron Russe ...Qu'auraient faits les USA ? Trop d'armes en jeu et l'industrie de l'armement peut être contente.

    LE FRANCOPHONE

    19 h 28, le 21 mai 2023

  • Apathique, dormant , ignorant pas difficile de trouver des synonymes . Oui, mais pour une fois INTELLIGENT vis-à-vis d’un PITRE qui exécute les mensonges et bêtises des OCCIDENTAUX. Qui sait peut-être ce MONDE est en train de se réveiller ? Croisons les doigts.

    aliosha

    12 h 23, le 21 mai 2023

  • Qu'est ce que Poutine ou Zelensky, ou la Dalaï-Lama, ont à faire de leur popularité auprès des populations arabes ? Il s'agit de peuples apathiques, gouvernés par des régimes autocratiques, chez qui l'idée même d'une soi-disant "opinion publique" est une fiction, déjà qu'il s'agit d'une notion très discutable (l'opinion publique se façonne et demeure volatile). Les peuples arabes n'ont pas voix au chapitre. Ils sont soumis et résignés.

    IBN KHALDOUN

    13 h 56, le 19 mai 2023

  • Qu’un État cherche à fortifier ses frontières par une double protection, celle de l’ONU et de son armée, ça peut se comprendre d’un certain point de vue. Mais pour moi, c’est la liberté qui compte. Aller par exemple en voiture, de Beyrouth au Caire ou plutôt Alexandrie, se mettre à la terrasse d’un café pour fumer le cigare de la gloire et célébrer ma joie de vivre. Sans être simpliste, c’est aussi simple que ça. Les frontières, et la double protection à nos frontières (lesquelles, devinez) m’empêchent de vivre. Question de clown ? Par le passé, que de fois j’ai entendu le clown Arafat, le comédien de la cause arabe, pour minimiser son rôle. Et il s’est fait entendre, non. Et puis ces frontières, qu’on traverse avec des blindés, mais Zelensky a parfaitement raison de dénoncer cette opération spéciale. Avant les intérêts économiques, c’est surtout une question de frontières. Tout cela concerne les Arabes, et Zelensky est là pour le rappeler. Pour donner plus de poids à mes précédents commentaires, j’invite vos lecteurs à écouter l’émission d’hier sur France Culture et par la même occasion, ils auront le bonheur d’écouter l’immense Édouard Saïd en 1980, ça ne me rajeunit pas. https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/sans-oser-le-demander/avez-vous-deja-traverse-une-frontiere-fantome-5541380

    NABIL

    13 h 09, le 04 mars 2023

  • Le sujet est d’importance qu’on reviendra, c’est sûr, pour l’aborder dans les débats. Comment l’onde de choc de l’héroïsme ukrainien n’atteint pas le cœur des Arabes, alors que le ""Printemps arabe"" a touché l’Europe, les Usa et sans aucun doute les Ukrainiens, mais a été vu d’un mauvais œil par le réactionnaire moujik-kgbiste Poutine. Ce n’est pas un hasard qu’il fait voler ses avions au secours d’Assad de Damas, mais mauvais calculateur, le Russe soutient le syrien, alors qu’il est maintenu en place (par qui ? Devinez mes amis) comme la corde qui soutient le pendu. Les Syriens épris de liberté veulent une autre vie, un autre système politique qu’un baasisme fossilisé, et les Ukrainiens pensent également l’avenir, de se rapprocher d’une Europe économique, que de rester un grenier de blé. L’impérialiste poutinien rêve de reconstruire l’empire (qui s’est effondré à plusieurs fois par le passé, ne l’oublions pas) et pour cela, il rêve de s’emparer de l’héroïque Ukraine. Un clown qui se moque d’un tsar, un faux tsar, ça les Arabes rêvent d’en avoir, mais quand. Je reviendrai sur l’impérialisme, et les frontières dessinées chez les Arabes. Abolir les frontières, alors qu’""on"" cherche à les modifier.

    NABIL

    11 h 54, le 04 mars 2023

  • - ICI LA CLOWNERIE NE TROUVE PAS D,APOTRE. - EN OCCIDENT POURTANT ON L,EXALTE A DESSEIN. - ET DES BOUFFONS ON FAIT, ET PUIS ON LE DEMONTRE, - DES CHEFS SOUMIS DONT ON SE SERT JUSQU,A LA FIN. = - QU,ILS S,APPELLENT M OU S CES POLICHINNELLES, - SE CROIENT VRAIS CHEFS D.ETAT ET MEME MARECHAUX. - ILS SACRIFIENT LEUR PEULE EN DES GUERRES CRUELLES. - DE LEURS VRAIS MAITRES ILS NE SONT QUE LES VASSAUX.

    LA LIBRE EXPRESSION PARLE AU PEUPLE.

    10 h 55, le 04 mars 2023

  • ""Golda, je dois vous informer que je suis d’abord citoyen américain, puis secrétaire d’État, enfin juif, écrit le chef de la diplomatie US à son interlocutrice."" Ah oui Kissinger, il ne faut jamais oublier Kissinger. Mais le diplomate aurait pu lui dire aussi, je viens de Fürth, en Bavière, je m’appelle Heinz Alfred, "jawohl", oui en effet, comme en dit allemand. Notre sujet c’est pourquoi l’onde de choc et de sympathie n’atteint pas les pays arabes, et nous voici dans des rassemblements de toutes pièces, des rappels … Golda, kissinger,

    NABIL

    16 h 23, le 03 mars 2023

  • Zelensky est coupable de provocations telles qu'il a laissé la Russie envahir son peuple. Ce dernier s'est retrouvé forcé à faire la guerre par le même Zelensky qui force la mobilisation, jusqu'en dehors des frontières ukrainiennes.

    Mike

    16 h 22, le 03 mars 2023

  • "Lorsque l’invasion de l’Ukraine a commencé il y a un an" ???? "Depuis l’invasion russe" ??? Depuis donc l’annexion de la Crimée, territoire ukrainien (2014), et là, Zelensky n’était pas encore président (élu en 2019). Pendant la campagne de Crimée, c’était l’indifférence totale, pays européens surtout. Sauf les mesures annoncées par certains pays, dont la France et l’Allemagne. Ce n’est que depuis l’invasion de février 2022 et par ricochet la flambée du prix de l’énergie que la guerre s’est fait sentir. Zelensky ne correspond pas chez les Arabes à l’image, et ce n’est qu’une question d’image (et c’est culturel aussi) à l’homme fort, à la rigueur, sanguinaire entouré de barbouzes, de services secrets. S’il manque du charisme pour certains, on peut dire que c’est la fonction qui transforme l’homme. Oui, Zelensky (comme les Ukrainiens) a conquis les cœurs, en vrai chef d’État, mais pas seulement auprès des europhiles, ou la presse libérale ou atlantiste. Mais il faut du temps pour que les courants de sympathie touchent les Arabes, qui préfèrent le fameux "tournant" de la victoire. La France est encore poutinienne (par russophilie seulement ?). Pour ceux et celles qui lui rappellent son passé de comédien, de clown, qu’ils se rappellent Charlie Chaplin qui tourne en dérision le führer, je l’ai déjà dit ici, mais c’est une autre histoire… Et c’est l’Ukraine qui va se moquer de la guerre criminelle de Poutine, Inchallah.

    NABIL

    16 h 10, le 03 mars 2023

  • J'avoue ne pas être surpris quand les idéologues du monde arabe proclament leur attachement aux fascismes, et mieux quand ils donnent des leçons de citoyenneté. Contre Zelinsky, on entend braire. Et rien quand il s'agit de ces grands démocrates que sont le boucher de Damas, les dynasties criminelles du golfe, les escrocs algériens, le roi âpre au gain du Maroc, le niaiseux tunisien et tous les consorts, déjà morts par pendaison ou lynchés et les survivants corrompus. Et à tous ceux qui considèrent que les Européens sont des démons, allez expliquer à toutes ces malheureuses et ces malheureux qui bravent tous les dangers pour aborder les rivages de ces sombres pays que l'État de droit européen est un fake, et que les banquiers sont des voleurs patentés

    Chemla Yves

    15 h 51, le 03 mars 2023

Retour en haut