Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Saad Hariri réussit son come-back provisoire

En attirant – une fois de plus – une foule en liesse lors de sa visite éclair au Liban, le chef du courant du Futur a prouvé qu’il restait le leader incontesté de la rue sunnite.

Saad Hariri réussit son come-back provisoire

L’ancien Premier ministre Saad Hariri acclamé par une foule de partisans, mardi 14 février, dans le centre-ville de Beyrouth. Photo Hussam Shbaro

C’est à un véritable adoubement qu’a eu droit l’ancien Premier ministre Saad Hariri, lors de sa réapparition devant ses supporters et partisans mardi. De retour au Liban pour commémorer l’assassinat de son père Rafic – tué le 14 février 2005 dans un...
C’est à un véritable adoubement qu’a eu droit l’ancien Premier ministre Saad Hariri, lors de sa réapparition devant ses supporters et partisans mardi. De retour au Liban pour commémorer l’assassinat de son père Rafic – tué le 14 février 2005 dans un...
commentaires (12)

Cest ca le drame du liban. Hariri quitte et Berri reste. Il faudrait l'opposé, et on serait la suisse du moyen orient.

..... No comment

13 h 11, le 16 février 2023

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Cest ca le drame du liban. Hariri quitte et Berri reste. Il faudrait l'opposé, et on serait la suisse du moyen orient.

    ..... No comment

    13 h 11, le 16 février 2023

  • ""Come-back provisoire"". C’est cela le drame, on ne réussit que dans le provisoire. Un retour aux affaires, en politique libanaise, s’annonce compliqué pour Cheikh Saad, qui n’est pas lui-même le maître des horloges. Je m’explique, on assiste au Liban à une pénurie d’hommes ou de femmes pour remplacer un partant pour des raisons x ou y. On ne trouve pas de remplaçant pour le gouverneur de la banque centrale, on ne trouve pas de remplaçant pour le général de la sûreté qui officiait dans les go-between, on n’a pas encore trouvé un remplaçant pour Hariri. ""« TOUT LE MONDE S’EST RENDU COMPTE QU’IL N’A PAS DE REMPLAÇANT », COMMENTE UN ANCIEN CONSEILLER DU CHEF DU FUTUR ET DE SON PÈRE, QUI A REQUIS L’ANONYMAT"". Alors que dans d’autres fonctions, on est titulaire à vie. Pourquoi une telle pénurie ? Question de charisme, d’autorité ? Les ovations de ses partisans devant le mausolée doivent se traduire dans le scrutin électoral. Le message de ""la foule en liesse"" ne suffit pas pour son retour, s’il est le seul capable à remplir le rôle, mais capable de quoi ? Du redressement économique, alors que tout ne dépend pas de lui…

    NABIL

    12 h 17, le 16 février 2023

  • - L,UN EST MARECHAL IRANIEN. - SON CAPORAL EST LE BERRIOTE. - L,AUTRE EST ECOLIER SAOUDIEN - POUR BOUGER IL ATTEND LA NOTE. - TRAGIQUE TON SORT, O LIBAN, - TES CHEFS N,ONT DE CULTURE AUCUNE. - TU ES L,OTAGE D,UN TURBAN. - ET TON PEUPLE HABITE LA LUNE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    11 h 59, le 16 février 2023

  • Le fait même qu’il dîne avec Berry prouve qu’il n’a rien appris de ses mauvaises expériences qui ont fait qu’ils s’est retrouvé hors jeu et maudit par dessus le marché alors qu’il a tout fait pour concilier tou ce monde pourri a ses dépens. Comment peut il accepter une invitation de Berry alors qu’il vient commémorer l’assassinat de son père perpétré par l’alter ego et le complice de ce dernier. Décidément il manque de jugeote ce petit. Quand à l’autre ex épouvantail qui pleure le départ des muants du pays qu’il a pris le soin de les chasser à grands coups de balais et de misère. Île toupet il fait d’encourager Saad Hariri à rester dans le pays, après lui avoir rendu la vie impossible avec son nabot de gendre pour paver la route aux vendus de s’accaparer de tout le pays et pour longtemps.

    Sissi zayyat

    11 h 29, le 16 février 2023

  • - L,UN EST MARECHAL IRANIEN. - SON CAPORAL EST LE BERRIOTE. - L,AUTRE EST ECOLIER SAOUDIEN - POUR BOUGER IL ATTEND LA NOTE. - TRAGIQUE TON SORT, O LIBAN, - TES CHEFS N,ONT DE CULTURE AUCUNE. - TU ES L,OTAGE D,UN TURBAN. - ET TON PEUPLE HABITE LA LUNE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    10 h 48, le 16 février 2023

  • Il n’est certainement pas le seul responsable de la faillite du pays mais il en porte quand même une grande part comme toutes les politiciens qu’il a rencontré, dito pour ses adversaires politiques. Au fait, c’est toute la classe politique, tous les dirigeants et tous les hauts fonctionnaires qui ont travaillé systématiquement à la destruction du pays au profit de leur enrichissement personnel. Une poignée d’hommes et de femmes qui volent 4 millions de libanais. Même Netflix n’avait pas imaginé un tel scénario

    Lecteur excédé par la censure

    10 h 34, le 16 février 2023

  • Quelqu'un pourrait rappeler pourquoi l'Arabie saoudite bloque son retour aux affaires ?

    F. Oscar

    09 h 31, le 16 février 2023

  • Triste pays ou toute une population accueil son destructeur... en sauveur !!! L'avenir ne s'annonce vraiment pas bien...

    Hanna Philipe

    09 h 16, le 16 février 2023

  • Tagada (re)voilà les Dalton réunis, Hariri reçu à diner par "son grand ami" le Duc de Berry. Le thème majeur de leurs entretiens sera probablement les voies et moyens de reconstruire le pays avec le concours de l'actuel PM Mikati et Gégé Bassil the kid. Et en thèmes accessoires, comparer le fruit de leurs hold-up respectifs, qui sur les télécoms, qui sur l'électricité, qui sur comment dépenser 16 millions de dollars pour une pépite sud-africaine, le tout avec la bénédiction? de Monsieur Dipourcent, l'archi(milliardaire) Duc de Berry. A chacun des lecteurs de nommer selon ses préférences lequel de cette bande des 4 est Joe, Averell , Jack ou William. Sauf que dans notre cas précis, nos lascars ont un appui de taille que les vrais Dalton n'avaient pas,...les directeurs des banques !!!

    Roborm

    09 h 10, le 16 février 2023

  • SON GRAND AMI NABIH BERRY ! PAUVRE MEC

    Gebran Eid

    04 h 38, le 16 février 2023

  • Quel est le bilan de ce type, compromissions apres reculades? La barre est basse chez les libanais.

    Mago1

    03 h 31, le 16 février 2023

  • Les apparences ne rassurent pas, et pourraient même être trompeuses. Il faut lui souhaiter bonne santé et bon retour, mais loin de la politique. Ceci, par extrapolation au passé récent.

    Esber

    00 h 41, le 16 février 2023

Retour en haut