Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - SYRIE

Deux blessés dans une attaque de drones sur la base de la coalition antijihadiste menée par Washington

Trois drones ont visé vendredi une base de la coalition antijihadiste menée par les États-Unis dans le sud-est de la Syrie, faisant deux blessés, a annoncé le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom). Selon un communiqué du Centcom, un drone s’est abattu sur la base d’al-Tanf, blessant deux membres d’un groupe syrien rebelle soutenu par les États-Unis dans cette région, et les deux autres ont été abattus par la coalition. « Aucun membre des forces américaines n’a été blessé », selon le communiqué, qui a ajoué que « de telles attaques étaient inacceptables ». Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basé au Royaume-Uni et qui dispose d’un vaste réseau de sources sur le terrain en Syrie, l’attaque pourrait être le fait de groupes pro-iraniens. L’OSDH a précisé que les deux blessés faisaient partie de l’Armée de la Syrie libre, un groupe rebelle soutenu par les États-Unis et qui est actif dans la région d’al-Tanf. Le 15 août, des drones avaient déjà visé la base, établie en 2016 près des frontières de l’Irak et de la Jordanie.

Outre cette base, quelque 900 soldats américains sont également déployés dans le nord de la Syrie, dans les zones sous contrôle des forces kurdes.


Trois drones ont visé vendredi une base de la coalition antijihadiste menée par les États-Unis dans le sud-est de la Syrie, faisant deux blessés, a annoncé le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (Centcom). Selon un communiqué du Centcom, un drone s’est abattu sur la base d’al-Tanf, blessant deux membres d’un groupe syrien rebelle soutenu par les États-Unis dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut