Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Pétition

Appel à libérer Fahimé Karimi, condamnée à mort en Iran

Appel à libérer Fahimé Karimi, condamnée à mort en Iran

Portrait stylisé de Fahimeh Karimi. Illustration graphique de Nicolas Lozito, avec l'aimable autorisation de La Stampa

La veille de la première exécution liée aux manifestations en Iran, le journal italien La Stampa a lancé mercredi un appel pour sensibiliser au sort des personnes arrêtées dans le cadre du mouvement de contestation qui agite le pays depuis bientôt trois mois. Le quotidien exhorte Rome et Bruxelles à faire pression, et les autorités iraniennes à respecter le droit des prisonniers qui ont manifesté pacifiquement, notamment pour l’accès à un procès juste et équitable.

Les signataires appellent en particulier à libérer Fahimé Karimi, coach de volley-ball et mère de trois enfants, qui aurait été condamnée à mort pour avoir frappé un paramilitaire durant une manifestation. Plusieurs messages sur les réseaux sociaux ont rapporté la sentence, tout comme la chercheuse Nina Ansary de Cambridge.


Son cas a suscité une émotion particulière en Italie suite à la mobilisation de la blogueuse italienne Alessia Piperno, détenue 45 jours à Téhéran peu après le début du mouvement de contestation et qui a partagé une cellule avec l’Iranienne. Des personnalités médiatiques comme l’entraîneur de l’équipe nationale et des présentateurs TV stars ont signé l’appel, rejoints par des politiciens de gauche comme de droite. Une pétition a également été lancée, avec l’objectif de réunir 100 000 signatures.

La veille de la première exécution liée aux manifestations en Iran, le journal italien La Stampa a lancé mercredi un appel pour sensibiliser au sort des personnes arrêtées dans le cadre du mouvement de contestation qui agite le pays depuis bientôt trois mois. Le quotidien exhorte Rome et Bruxelles à faire pression, et les autorités iraniennes à respecter le droit des prisonniers qui ont...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut