Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Algérie

Le journaliste Lazhari Labter remis en liberté


Le journaliste Lazhari Labter remis en liberté

Deux individus arborant le drapeau algérien. Photo d'archives AFP

Le journaliste, poète et éditeur algérien Lazhari Labter, interpellé le 20 novembre, a annoncé mardi avoir été remis en liberté, sans préciser les motifs de son arrestation.

"Un grand, un très grand merci à vous toutes et vous tous, nombreux, très nombreux, de toutes les régions de notre pays et de l'étranger qui m'ont exprimé, sous une forme ou une autre, leur solidarité, leur soutien dans les moments difficiles que j'ai connus ces derniers jours", a écrit M. Labter, 70 ans, sur sa page Facebook.

"Vous comprendrez qu'il m'est difficile en cette journée où je retrouve les miens et où j'ai besoin de me reposer de répondre à chacun individuellement", a-t-il ajouté, promettant de rester "fidèle à mes principes de justice et de liberté". "Vive l'Algérie libre et démocratique ! Liberté pour tous les prisonniers injustement incarcérés !" a-t-il conclu, sans fournir d'explication sur les raisons de son arrestation.

Lazhari Labter a publié une quarantaine d'ouvrages de poésie, roman et chroniques. Il est également spécialiste de la bande dessinée algérienne à laquelle il a consacré deux ouvrages. Il a en outre édité plus d'une soixantaine de livres.

En tant qu'éditeur, M. Labter a été président du Syndicat professionnel du livre (SPL).

Lazhari Labter a été Coordinateur chargé des projets médias pour le Maghreb de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et est un membre fondateur du Syndicat national des journalistes (SNJ).

Plusieurs journalistes algériens sont en prison après des condamnations ou dans l'attente de leur jugement, selon la Ligue algérienne de défense des droits de l'homme (LADDH).

L'Algérie figure à la 134e place (sur 180) du classement mondial de la liberté de la presse 2022 établi par RSF.


Le journaliste, poète et éditeur algérien Lazhari Labter, interpellé le 20 novembre, a annoncé mardi avoir été remis en liberté, sans préciser les motifs de son arrestation.
"Un grand, un très grand merci à vous toutes et vous tous, nombreux, très nombreux, de toutes les régions de notre pays et de l'étranger qui m'ont exprimé, sous une forme ou une autre, leur solidarité, leur...