Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - SYRIE

Israël accusé d’avoir éliminé un colonel iranien

La République islamique accuse Israël d’être derrière l’assassinat du colonel Davoud Jafari, tué lundi en Syrie près de Damas par une bombe artisanale. Membre des gardiens de la révolution, le militaire était l’un des conseillers iraniens en Syrie. C’est le plus haut gradé des gardiens tués en Syrie depuis le 23 août, lorsque Téhéran avait annoncé la « mort en martyr » du général Abolfazl Alijani, alors en mission. L’attentat s’est produit dans un quartier du sud de Damas qui abrite un sanctuaire vénéré par les musulmans chiites et accueille une forte présence iranienne. L’Iran, allié de Bachar el-Assad dans la guerre ravageant la Syrie depuis 2011, assure ne pas avoir de troupes dans ce pays mais dit que des « conseillers » militaires issus des gardiens opèrent aux côtés de l’État syrien à l’invitation de Damas. Ces dernières années, Israël, qui se livre à une guerre de l’ombre contre Téhéran, a mené des centaines de frappes aériennes en Syrie visant des positions du régime ainsi que des forces alliées soutenues par l’Iran, les revendiquant rarement. « Sans aucun doute, le régime criminel sioniste recevra la réponse adéquate pour ce crime », est-il écrit dans un communiqué des gardiens.


La République islamique accuse Israël d’être derrière l’assassinat du colonel Davoud Jafari, tué lundi en Syrie près de Damas par une bombe artisanale. Membre des gardiens de la révolution, le militaire était l’un des conseillers iraniens en Syrie. C’est le plus haut gradé des gardiens tués en Syrie depuis le 23 août, lorsque Téhéran avait annoncé la « mort en...

commentaires (1)

Eliminer un colonel iranien pourrait pt'être retarder le renvoie des sionistes dans la mer pour quelques minutes... une heure même??!

Wlek Sanferlou

19 h 51, le 24 novembre 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Eliminer un colonel iranien pourrait pt'être retarder le renvoie des sionistes dans la mer pour quelques minutes... une heure même??!

    Wlek Sanferlou

    19 h 51, le 24 novembre 2022

Retour en haut