Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Trois députés de la contestation interpellent le gouvernement sur des violences contre des manifestants

Trois députés de la contestation interpellent le gouvernement sur des violences contre des manifestants

Les députés issus de la contestation populaire libanaise, le 3 septembre 2022. Photo d'archives Twitter/@Ibrahim_mneimne

Trois députés issus du mouvement de contestation, Ibrahim Mneimné (Beyrouth II), Halimé Kaakour (Chouf) et Cynthia Zarazir (Beyrouth I), ont adressé jeudi une lettre ouverte au Premier ministre sortant Nagib Mikati et au ministre sortant de la Défense Maurice Slim pour s'enquérir d'un incident au cours duquel des soldats de l'armée libanaise auraient battu des manifestants qu'ils détenaient.

Ces derniers participaient à une mobilisation pour demander la libération de Abdel Rahman Zakaria et Mohammad Rustom, deux militants qui ont aidé la déposante Sali Hafez dans une branche de la Blom Bank à Beyrouth la semaine dernière, à récupérer ses propres fonds bloqués.

"Ce qui a été accompli par l'institution militaire est en dehors de toute mesure légale, judiciaire ou humaine", a fustigé M. Mneimné dans son tweet. "Est-ce que le gouvernement essaie de mettre en place un régime policier ?", a-t-il interrogé. Avant de poursuivre : "Quelle est la position du gouvernement concernant ces actes militants et quelles sont les mesures légales qui seront prises contre ces actes afin de punir leurs auteurs ?"

L'incident a eu lieu lundi soir après que l'armée libanaise a arrêté des manifestants devant le Palais de justice de Beyrouth. Certains soldats les auraient battus avant de les relâcher dans le centre-ville de Beyrouth, a déclaré le député Ibrahim Mneimné dans un tweet.

Selon les médias Daleel Thawra et Thawra Map, 18 manifestants ont été arrêtés, et quatre ont ensuite été aperçus blessés sur la place des Martyrs. Selon un témoin contacté par L'Orient-Le Jour, au moins deux manifestants ont été hospitalisés. Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux montraient des secouristes de la Croix-Rouge libanaise en train d'aider les blessés sur place.


Trois députés issus du mouvement de contestation, Ibrahim Mneimné (Beyrouth II), Halimé Kaakour (Chouf) et Cynthia Zarazir (Beyrouth I), ont adressé jeudi une lettre ouverte au Premier ministre sortant Nagib Mikati et au ministre sortant de la Défense Maurice Slim pour s'enquérir d'un incident au cours duquel des soldats de l'armée libanaise auraient battu des manifestants qu'ils...