Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Berry, Aoun, Nasrallah : à chacun ses calculs sur la frontière maritime

Le chef de l’État et le président du Parlement se sont disputés le dossier. Mais c’est le Hezbollah qui a fini par s’imposer à tous.

Berry, Aoun, Nasrallah : à chacun ses calculs sur la frontière maritime

Un navire des Nations unies au large de la localité libanaise de Naqoura. Photo d’archives Mahmoud Zayyat/AFP

Aux yeux de la classe politique libanaise, le dossier de la démarcation de la frontière maritime avec Israël est la « poule aux œufs d’or ». Un bien précieux que l’on se dispute, d’autant plus que la négociation se fait par l’intermédiaire...

Aux yeux de la classe politique libanaise, le dossier de la démarcation de la frontière maritime avec Israël est la « poule aux œufs d’or ». Un bien précieux que l’on se dispute, d’autant plus que la négociation se fait par l’intermédiaire...

commentaires (8)

FANFARONNERIE ET BOUFONNERIE... ET LES INCOMPETENTS DARTA-GNANS DES SUIVISTES. LA COURS LIBANAISE DES MIRACLES ! ET CA VEUT GOUVERNER UN PAYS. MAIS LES HAMIRS VOTENT QUAND MEME.

LA LIBRE EXPRESSION.

10 h 11, le 09 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • FANFARONNERIE ET BOUFONNERIE... ET LES INCOMPETENTS DARTA-GNANS DES SUIVISTES. LA COURS LIBANAISE DES MIRACLES ! ET CA VEUT GOUVERNER UN PAYS. MAIS LES HAMIRS VOTENT QUAND MEME.

    LA LIBRE EXPRESSION.

    10 h 11, le 09 août 2022

  • A la fin du compte le Liban n’aura que des miettes, c’est ce que les mollahs iraniens veulent . ( figli di buona donna)

    Eleni Caridopoulou

    19 h 21, le 08 août 2022

  • J'adore Nasnoussy! Lui qui a juré que le hezbollah, ne se mêle aucunement des pourparlers des frontières maritimes. Et voilà depuis quelques semaines, il est devenu la pointe de lance à défendre un état que lui-même a accuse de son inexistence. C'est un personnage perfide, vil et vénal, pion iranien et se retrouve pris dans l'engrenage iranien. Bouffon!

    Marwan Takchi

    16 h 31, le 08 août 2022

  • Mon commentaire de ce matin à 7h53 n'a pas été publié...pourtant dans un autre commentaire de ce jour, on peut lire: "le flambeau de la trahison"..."ces diables"..."au service des traitres"..."ces vendus voleurs"...c'est à dire presque les mêmes idées et mots que le mien ! J'ai de plus en plus la conviction que vos modérateurs n'appliquent pas les mêmes règles de "modération" à tous les commentateurs...Dommage, L'OLJ...!!! - Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 58, le 08 août 2022

  • Calculer, calculer.... notre arsouille politico-financière n'est bonne qu'à ça, pauvres ratés de l'Humain.

    Je partage mon avis

    12 h 36, le 08 août 2022

  • Août a tellement cédé aux caprices de HN a qui il a vendu le pays et ses citoyens sous prétexte de protéger les chrétiens du pays., qu’il se retrouve réduit au rôle d’un pion qu’on déplace au gré des intérêts des recruteurs de ce mercenaire qui n’a de cesse de prendre notre pays en otage pour réaliser ses rêves et de régner en maître en agitant le chiffon de la guerre aux dépens d’un pays qu’il a anéanti et d’un peuple aux abois en collaboration étroite avec Aoun et son parti vendu pour des raisons purement mercantiles et bassement personnelles. Il voit déjà son nabot reprendre le flambeau de la trahison pour finir le job. Qu’importe si tout le pays et son peuple en paieront le prix. Je rêve que ce pays et son peuple se soulèvent pour affronter ces diables et les mettre devant leurs contradictions pour leur arracher le pouvoir et récupérer ce pays et la dignité de tout le peuple humilié et asservi à cause d’un chef d’état qui n’a jamais oeuvré pour le bien de son pays. Il faut empêcher qu’un des leurs soit nommé au poste de président de la république car c’est de cela dont il s’agit et non comme le stipule la constitution, un vote des députés qui à l’heure sont malheureusement au service des traitres qui ont manipulé les législatives et faire élire leurs agents pour les utiliser lors de cette échéance et qu’une partie des libanais leur ont facilité la tâche en tombant dans leur piège. Il est temps de rectifier le tir et d’isoler ces vendus voleurs pour sauver notre pays.

    Sissi zayyat

    10 h 33, le 08 août 2022

  • "Le chef de l’État et le président du Parlement se sont disputés le dossier. Mais c’est le Hezbollah qui a fini par s’imposer à tous." Vérité de La Palice si "oncques fut depuis que le monde lapalissant palissa de palisserie"...

    Georges MELKI

    09 h 36, le 08 août 2022

  • Le Hezbollah "a fait comprendre à tout le monde qu’il était le seul décideur, in fine". Tout est là. Berry et Aoun ne sont que de simples figurants, dans cette affaire. Quant au lien avc les négociations sur le nucléaire iranien, ils sont évidents.

    Yves Prevost

    07 h 08, le 08 août 2022

Retour en haut