Rechercher
Rechercher

Sport - Tennis

Rafael Nadal et Iga Swiatek évitent le piège à Wimbledon, pas Karolina Pliskova

Rafael Nadal et Iga Swiatek évitent le piège à Wimbledon, pas Karolina Pliskova

Finaliste sortante du tournoi de tennis de Wimbledon, la joueuse n° 7 mondiale Karolina Pliskova (sur la photo) a été éliminée à la surprise générale par Katie Boulter, 118e joueuse mondiale. Paul Childs/Reuters

La grande favorite polonaise Iga Swiatek a laissé paraître des failles, mais a réussi à se qualifier jeudi soir à Londres pour le 3e tour du tournoi de tennis de Wimbledon – troisième levée du Grand Chelem –, comme le joueur espagnol Rafael Nadal qui estime devoir encore « progresser » pour aller le plus loin possible. Le tableau féminin a par ailleurs perdu la finaliste sortante tchèque Karolina Pliskova (7e joueuse mondiale), éliminée à la surprise générale par la 118e mondiale britannique Katie Boulter (3-6, 7-6 (7/4), 6-4).

Rafael Nadal est passé en battant le 106e mondial lituanien Ricardas Berankis (6-4, 6-4, 4-6, 6-3). Mais comme au 1er tour, il a cédé un set. « Je dois progresser, a analysé à chaud l’Espagnol. Le quatrième set a été meilleur, le service en particulier. Le coup droit aussi, parce que j’ai fait trop de fautes en coup droit en début de partie. » En quête d’un troisième sacre sur le gazon londonien (après 2008 et 2010) pour porter à 23 son record de titres du Grand Chelem, l’Espagnol était néanmoins « très heureux » de s’être qualifié pour le 3e tour, d’autant qu’il n’a plus joué sur gazon depuis trois ans et sa défaite en demi-finale face au joueur suisse Roger Federer en 2019. Vainqueur des deux premiers tournois du Grand Chelem de la saison, l’Open d’Australie et Roland-Garros, le Majorquin affrontera au prochain tour le 54e mondial italien Lorenzo Sonego. Depuis le début du tournoi, il n’a pas semblé gêné par son pied gauche affecté d’une maladie dégénérative et incurable (syndrome de Müller-Weiss) qui menace ouvertement la suite de sa carrière.

Choc Tsitsipas-Kyrgios

Cette quatrième journée a par ailleurs promis un choc pour aujourd’hui samedi, entre Stefanos Tsitsipas, qui semble avoir trouvé la clé du jeu sur gazon, et le bouillant Nick Kyrgios, qui s’est assagi après un orageux 1er tour. Le 5e mondial grec s’est tranquillement défait du 76e mondial australien Jordan Thompson (6-2, 6-3, 7-5) en 2h04 de jeu. Finaliste à Roland-Garros en 2021, trois fois demi-finaliste à l’Open d’Australie, Tsitsipas n’avait jusque-là dépassé qu’une seule fois le 1er tour sur le gazon de Wimbledon, en 2018, quand il avait atteint les 8es de finale. « Mon jeu sur gazon a évolué en un an. Maintenant, je me sens comme à la maison sur le gazon, mon jeu s’y adapte parfaitement », a-t-il souligné avec plaisir, se disant « ravi » d’affronter Kyrgios (40e mondial).

De son côté, l’Australien a balayé le 31e mondial serbe Filip Krajinovic (6-2, 6-3, 6-1). Sans effusions ni drame, contrairement à mardi où il s’en était pris à un juge de ligne trop âgé, donc aux facultés visuelles insuffisantes selon lui, et à des spectateurs « irrespectueux », jusqu’à cracher en direction de l’un d’eux, un geste qui a provoqué l’ouverture d’une enquête. « J’étais déçu de ma performance au 1er tour. Et puis il y a eu ce manque de respect de journalistes, et tout le reste », a-t-il expliqué, ajoutant que cette fois, il était « très heureux de son match » car il avait « joué vraiment bien dans tous les aspects de (son) jeu ». « J’ai voulu prouver à tout le monde que j’étais vraiment bon », a-t-il insisté.

Gazon piégeux

La qualification a été plus compliquée pour la n° 1 mondiale Iga Swiatek qui a même concédé un set à la 138e au classement, la joueuse néerlandaise Lesley Pattinama (repêchée des qualifications), avant de s’imposer (6-4, 4-6, 6-3) et de signer une 37e victoire consécutive. « Je ne pense pas à cette série. Quand j’entre sur le court, j’espère juste jouer de mon mieux. Mais je vais tout faire pour allonger la série », a assuré la Polonaise de 21 ans qui n’avait joué aucun tournoi de préparation sur gazon après son titre début juin sur la terre battue de Roland-Garros. « Le gazon est une surface piégeuse pour moi. On voit bien que je ne suis pas aussi efficace que sur les autres surfaces. J’ai globalement pris confiance en mon jeu ces derniers mois, mais ce tournoi-là est piégeux et je me demande toujours comment jouer mon meilleur tennis ici », a-t-elle développé. Sa prochaine adversaire sera la 37e joueuse mondiale française Alizé Cornet pour une place en 8es de finale.

Enfin, le tableau féminin a donné lieu à une émouvante accolade entre la 18e mondiale roumaine Simona Halep (ex-n° 1) et la 190e mondiale belge Kirsten Flipkens, qu’elle venait d’envoyer à la retraite en la battant (7-5, 6-4).

Igor GEDILAGHINE/AFP


La grande favorite polonaise Iga Swiatek a laissé paraître des failles, mais a réussi à se qualifier jeudi soir à Londres pour le 3e tour du tournoi de tennis de Wimbledon – troisième levée du Grand Chelem –, comme le joueur espagnol Rafael Nadal qui estime devoir encore « progresser » pour aller le plus loin possible. Le tableau féminin a par ailleurs perdu la finaliste...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut