Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Consultations parlementaires au Liban

Les Kataëb et le bloc de Moawad boycottent le gouvernement Mikati


Les Kataëb et le bloc de Moawad boycottent le gouvernement Mikati

Le groupe parlementaire des Kataëb s'entretenant avec le Premier ministre désigné Nagib Mikati (2ème de droite) au siège du Parlement, à la Place de l'Étoile, à Beyrouth, le 27 juin 2022. Photo Ali Fawaz/Parlement libanais

Le chef du parti Kataëb Samy Gemayel ainsi que le député Michel Moawad ont annoncé qu'ils boycottaient le cabinet présidé par Nagib Mikati, emboîtant le pas aux parlementaires des Forces libanaises, de la contestation populaire et du Parti socialiste progressiste, lors des consultations parlementaires non contraignantes qui se poursuivent mardi matin au Parlement.

"Nous ne participerons pas à un gouvernement de quotes-parts", a indiqué le chef des Kataëb à l'issue d'un entretien avec le Premier ministre désigné Nagib Mikati. Il a également appelé à "former un gouvernement indépendant, le plus rapidement possible", mettant en garde contre "une dissolution de l'État". M. Gemayel a enfin noté qu'il annoncera une "nouvelle position dans deux semaines", le temps de voir si le Premier ministre désigné parviendra à former un cabinet d'ici là. 

De son côté, le député Michel Moawad a également affirmé que sa formation, "le Nord de la confrontation", boycottera le prochain cabinet. Il a dans ce contexte dénoncé les gouvernements d'"union nationale", estimant que cela "perpétue le blocage". 

Depuis 13h30 ce lundi, le Premier ministre désigné a commencé à recevoir les différents blocs parlementaires et députés indépendants, pour des consultations non contraignantes, place de l'Étoile. Ces consultations, préliminaires aux tractations pour la formation du cabinet, doivent se prolonger jusqu'à mardi, M. Mikati ayant été chargé de former un nouveau gouvernement pour succéder à son équipe actuelle, chargée d'expédier les affaires courantes depuis le 22 mai à la suite des élections législatives. Si plusieurs parties se sont abstenues de participer au prochain cabinet, le Hezbollah, lui, a confirmé sa participation et appelé à la coopération.


Le chef du parti Kataëb Samy Gemayel ainsi que le député Michel Moawad ont annoncé qu'ils boycottaient le cabinet présidé par Nagib Mikati, emboîtant le pas aux parlementaires des Forces libanaises, de la contestation populaire et du Parti socialiste progressiste, lors des consultations parlementaires non contraignantes qui se poursuivent mardi matin au Parlement."Nous ne participerons...