Rechercher
Rechercher

Culture - Événement

Mégaconcert panarabe pour les 15 ans d’AFAC

Pour marquer son quinzième anniversaire, le Fonds arabe pour l’art et la culture (AFAC) organise un grand événement musical le samedi 16 juillet à l’hippodrome de Beyrouth.

Mégaconcert panarabe pour les 15 ans d’AFAC

El Rass, Donia Wael, Snor et Dafencii dans un concert unique le 16 juillet à Beyrouth. Photo DR

AFAC, qui a directement et indirectement contribué à la croissance et à l’évolution de diverses scènes artistiques et musicales dans le monde arabe, prévoit, pour fêter ses 15 ans, un mégaconcert à l’hippodrome de Beyrouth le samedi 16 juillet.

AFAC a mis en place une programmation qui reflète les aspects multiples et divers de la musique de la jeunesse arabe d’aujourd’hui. « Du Maroc au Golfe, nous avons mis en avant les artistes les plus inventifs, ceux qui représentent et dirigent leurs scènes. Nous ne disons pas “sans précédent” à la légère. Un programme d’une telle ampleur n’a vraiment jamais été tenté », affirment les organisateurs.

Du Maroc, c’est Snor qui est à l’affiche. Le Marocain masqué a porté la « trap music » nord-africaine à de nouveaux sommets. Connu pour ses accroches addictives et ses vidéos musicales imaginatives, qu’il conceptualise et réalise, c’est la toute première fois que Snor se produit dans la région.

Si les Marocains sont les maîtres du genre mélodique trai (trap music influencée par le raï), les Tunisiens peuvent certainement revendiquer la barre d’un rap sophistiqué, agressif et énergique. Pour cela, AFAC a invité Ktyb, artiste énigmatique et frénétique dont l’énergie est à peine contenue dans ses barres et ses vidéos.

Lire aussi

La chanteuse Frida, une rebelle qui prône l’amour

Depuis l’Égypte, deux groupes à l’affiche qui représentent, selon AFAC, « l’ampleur et la popularité que peut atteindre la musique innovante dans le monde arabe. Un artiste comme Wegz est la preuve que la musique peut être à la fois populaire et d’une grande valeur artistique ». Du Caire, sera présent le duo El Waili et Donia Wael, une collaboration qui présente une nouvelle vision de la musique mahraganat.

De la Palestine, Dabbour, Al Nather et Shabjdeed, les créateurs de l’emblématique Inn Ann, une chanson qui, depuis sa sortie en 2021, est rapidement devenue un hymne à la résistance.

Au programme également, Dafencii, avec son beatmaker Khayyat. L’artiste soudanais qui a grandi en Arabie saoudite récupère une lignée poétique et la réanime sur des rythmes trap accrocheurs.

Ce line up ne serait pas complet sans le talent principal de la ville natale d’AFAC, El Rass. Parrain de la scène beyrouthine, El Rass n’a cessé de stimuler le débat, de poser des questions difficiles et des réponses nuancées. Son influence dans les rues de Beyrouth était plus palpable encore pendant la thaoura, où il a non seulement fourni la bande-son, mais aussi façonné le discours alors que ses paroles étaient graffitées sur les murs de la capitale libanaise.

*Billets disponibles sur Ihjoz.com et chez Malik’s Bookshop.


AFAC, qui a directement et indirectement contribué à la croissance et à l’évolution de diverses scènes artistiques et musicales dans le monde arabe, prévoit, pour fêter ses 15 ans, un mégaconcert à l’hippodrome de Beyrouth le samedi 16 juillet.AFAC a mis en place une programmation qui reflète les aspects multiples et divers de la musique de la jeunesse arabe d’aujourd’hui....

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut