Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Crise

Le GIS appelle le Liban à former rapidement un gouvernement et à respecter le calendrier constitutionnel pour la présidentielle

Le GIS appelle le Liban à former rapidement un gouvernement et à respecter le calendrier constitutionnel pour la présidentielle

Le drapeau de l'ONU flottant au-dessus de son siège à New York, le 23 septembre 2019. Photo d'illustration AFP

Les Nations unies  continuent de suivre de près la situation politique et économique au Liban et ont exprimé leur soutien au pays et au peuple libanais. Dans une déclaration émanant de l'ONU, le Groupe international de soutien au Liban (GIS) a pris acte de la désignation jeudi du Premier Ministre Nagib Mikati et appelé tous les acteurs politiques à former rapidement un gouvernement. "Avec les graves défis économiques et sociaux auxquels il est confronté, le Liban et son peuple ne peuvent se permettre des impasses politiques", a affirmé le GIS. Il a également souligné qu'il est important de respecter le calendrier constitutionnel pour que l'élection présidentielle ait lieu à temps, en octobre prochain.

Le groupe a dans ce contexte "exhorté les parties libanaises, y compris les autorités exécutives et législatives, à travailler rapidement à la formation rapide d'un gouvernement capable de mettre en œuvre d'importantes réformes en suspens afin de soulager les souffrances de la population. En particulier, les autorités doivent respecter les engagements pris dans l'accord avec le Fonds monétaire international, y compris les lois budgétaires, le contrôle des capitaux, le secret bancaire (...), les décisions du gouvernement et de la Banque centrale (...) pour jeter les bases solides d'un redressement socio-économique et durable du Liban". "Le meilleur moyen d'y parvenir est de conclure un accord avec le FMI, soutenu par la communauté internationale des donateurs", a estimé le GIS.

Mis en place en septembre 2013 par le secrétaire général de l'ONU de l'époque, Ban Ki-moon, avec l'ancien président libanais Michel Sleiman, pour aider à mobiliser un soutien et une assistance pour la stabilité, la souveraineté et les institutions libanaises, le Groupe international de soutien au Liban rassemble les Nations unies, la Chine, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Russie, le Royaume-Uni, les États-Unis, ainsi que l'Union européenne et la Ligue arabe.


Les Nations unies  continuent de suivre de près la situation politique et économique au Liban et ont exprimé leur soutien au pays et au peuple libanais. Dans une déclaration émanant de l'ONU, le Groupe international de soutien au Liban (GIS) a pris acte de la désignation jeudi du Premier Ministre Nagib Mikati et appelé tous les acteurs politiques à former rapidement un gouvernement....