Rechercher
Rechercher

Sport - Athlétisme / Mondiaux

Opération rédemption pour Coleman et Richardson

Opération rédemption pour Coleman et Richardson

Sha’Carri Richardson avait fait sensation l’an passé lors des sélections olympiques américaines, mais elle avait été privée des JO de Tokyo pour avoir fumé du cannabis. David W. Cerny/archives Reuters

Christian Coleman et Sha’Carri Richardson, suspendus pour manquements au code antidopage, n’avaient pu porter les espoirs américains de triomphe olympique sur 100 m l’an passé. Ils entameront dès aujourd’hui leur opération rédemption lors des championnats d’athlétisme des États-Unis, qualificatifs pour les Mondiaux.

Sacré à Doha en 2019, Coleman est d’office qualifié pour les championnats du monde, qui se tiendront du 15 au 24 juillet, quelle que soit sa performance sur ce même tartan du Hayward Field à Eugene (Oregon). Mais le sprinteur âgé de 26 ans, qui avait manqué le rendez-vous de Tokyo l’été dernier en raison de sa suspension de 18 mois pour des manquements à ses obligations de localisation, est bien déterminé à envoyer un message à la concurrence cette semaine, face à ses compatriotes rivaux. « Cette saison m’a permis d’apprendre beaucoup et je sens que j’ai besoin de faire toutes les courses possibles. Je suis prêt à aller là-bas et à me battre face à tous ces gars », avait dit Coleman le 12 juin, après sa victoire au Grand Prix de New York, en 9 sec 92/100es, de loin son meilleur chrono de l’année. Son temps n’est pas encore la référence pour un Américain, puisque Micah Williams est pour l’heure le plus rapide sur 100 m (9 sec 86), et il est encore loin des standards qui furent les siens il y a trois ans quand il dominait la discipline. « Mais je suis le même gars, je sens que c’est là, a-t-il assuré. Je pense simplement que si vous avez une longue période d’inactivité, cela vous affecte. » Ses rivaux attendus seront Trayvon Bromell, vainqueur de l’étape de Ligue de diamant à Eugene fin mai, Fred Kerley, médaillé d’argent à Tokyo, ou encore Kenneth Bednarek, en argent aussi aux derniers JO mais sur 200 m.

Sacré à Doha en 2019, Christian Coleman (au centre) est d’office qualifié pour les championnats du monde, qui se tiendront du 15 au 24 juillet à Eugene dans l’Oregon (États-Unis). Photo DR

Duel Knighton-Lyles

Dans le 100 m femmes, les projecteurs seront braqués sur Sha’Carri Richardson, qui avait fait sensation l’an passé à Hayward Field, lors des sélections olympiques américaines, en courant en 10 sec 64 (avec l’aide du vent) en demi-finale avant de remporter la finale. Mais elle avait été privée des Jeux de Tokyo pour avoir fumé du cannabis. Ce week-end, la sprinteuse âgée de 22 ans va tenter d’obtenir une place dans le top 3 du 100 m et du 200 m, afin de se qualifier pour ses premiers Mondiaux. Sa plus sérieuse rivale sur la ligne droite sera celle qui est aussi son amie, Aleia Hobbs, qui l’a battue à New York au début du mois. Sur le demi-tour de piste, Richardson devrait avoir plus fort à faire encore face à Abby Steiner, détentrice de la meilleure performance mondiale (21 sec 80), et Gabby Thomas (21 sec 98). Si ces jeunes femmes incarnent l’avenir de l’athlétisme américain, Allyson Felix en aura été la reine durant les deux dernières décennies. La septuple médaillée d’or olympique, âgée de 36 ans, participera au 400 m avec l’espoir de participer à ses huitièmes Mondiaux, avant de prendre sa retraite sportive dans le courant de l’année.

Le 200 m masculin sera animé par un duel entre Erriyon Knighton (18 ans) et le champion du monde en titre Noah Lyles. Le premier est devenu le 4e meilleur performeur de l’histoire fin avril (19 sec 49) lors d’un meeting à Baton Rouge. Le second a réalisé le 2e meilleur chrono de l’année (19 sec 61). Sydney McLaughlin, championne olympique et détentrice du record du monde du 400 m haies, et Athing Mu, championne olympique du 800 m, seront également scrutées. Tout comme Devon Allen, qui a frappé un grand coup au début du mois à New York en battant sur 110 m haies le champion du monde en titre Grant Holloway, avec le 3e meilleur chrono de l’histoire (12 sec 84).

Source : AFP


Christian Coleman et Sha’Carri Richardson, suspendus pour manquements au code antidopage, n’avaient pu porter les espoirs américains de triomphe olympique sur 100 m l’an passé. Ils entameront dès aujourd’hui leur opération rédemption lors des championnats d’athlétisme des États-Unis, qualificatifs pour les Mondiaux.Sacré à Doha en 2019, Coleman est d’office qualifié pour...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut