Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Nucléaire

Le train de la diplomatie n’a pas encore « déraillé », assure Téhéran

Les pourparlers visant à relancer l’accord sur le nucléaire iranien n’ont pas encore « déraillé », en dépit de nouvelles mesures punitives imposées par

Washington contre Téhéran, a déclaré lundi le porte-parole des Affaires étrangères. Les négociations qui visent à faire revenir les États-Unis dans l’accord conclu en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances, et à amener l’Iran à s’y conformer pleinement, sont au point mort depuis mars, après plus d’un an de discussions. « Nous continuons à avancer sur la voie diplomatique et le train n’a pas encore déraillé malgré le revirement des Américains sur leurs engagements », a assuré Saïd Khatibzadeh. Les États-Unis ont sanctionné le 16 juin un réseau de producteurs de pétrochimie iraniens ainsi que des sociétés-écrans en Chine et aux Émirats arabes unis, les accusant d’aider Téhéran à vendre ses produits à l’étranger en dépit des sanctions contre son secteur pétrochimique.


Les pourparlers visant à relancer l’accord sur le nucléaire iranien n’ont pas encore « déraillé », en dépit de nouvelles mesures punitives imposées par Washington contre Téhéran, a déclaré lundi le porte-parole des Affaires étrangères. Les négociations qui visent à faire revenir les États-Unis dans l’accord conclu en 2015 entre l’Iran et les grandes puissances,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut