Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Invasion russe

"L'Histoire n'oubliera pas les crimes de guerre" en Ukraine, selon Charles Michel


Le président du Conseil européen Charles Michel. Photo d'archives AFP

"L'Histoire n'oubliera pas les crimes de guerre" en Ukraine, a déclaré mercredi le président du Conseil européen Charles Michel, en visite à Borodianka près de Kiev, où des civils ont été victimes de "massacres" commis par les Russes selon les autorités ukrainiennes.

"À Borodianka, comme à Boutcha et tant d'autres villes en Ukraine, l'Histoire n'oubliera pas les crimes de guerre qui ont été commis ici", a écrit sur Twitter M. Michel, accompagnant son message d'une photo de lui étreignant une femme. "Il ne peut pas y avoir de paix sans justice", a-t-il ajouté.

Le 8 avril, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s'était elle aussi rendue à Boutcha, au nord-ouest de Kiev, devenue un symbole des atrocités de la guerre en Ukraine. Accompagnée du chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, elle était aller voir les fosses communes creusées dans cette petite ville pour y enterrer les dizaines de civils tués dans les combats.

Quelques jours auparavant, une équipe de l'AFP, durant sa visite de Boutcha deux jours après sa libération des troupes russes qui l'avaient occupé plusieurs semaines, avait vu 20 cadavres vêtus de vêtements civils dans une rue, l'un les mains liés dans le dos. Depuis, d'autres images ont été publiées et des corps retrouvés, les autorités ukrainiennes et les Occidentaux dénonçant des "crimes de guerre" des soldats russes qui occupaient la ville. Une accusation formellement rejetée par Moscou.


"L'Histoire n'oubliera pas les crimes de guerre" en Ukraine, a déclaré mercredi le président du Conseil européen Charles Michel, en visite à Borodianka près de Kiev, où des civils ont été victimes de "massacres" commis par les Russes selon les autorités ukrainiennes.
"À Borodianka, comme à Boutcha et tant d'autres villes en Ukraine, l'Histoire n'oubliera pas les crimes de guerre qui...