Rechercher
Rechercher

La lettre aux abonnés

Notre (infernal) quotidien libanais sur WhatsApp

Elle : « Grève des distributeurs d'essence mardi prochain. Prends de l'essence si tu peux. Moi je ferai le plein ce soir. »Lui : « Ok, merci pour l’info. »
--
Lui : « C’est vrai que les supermarchés ne vont plus du tout accepter la carte de crédit...

Elle : « Grève des distributeurs d'essence mardi prochain. Prends de l'essence si tu peux. Moi je ferai le plein ce soir. »Lui : « Ok, merci pour l’info. »

--

Lui : « C’est vrai que les supermarchés ne vont plus du tout accepter la carte de crédit...

commentaires (3)

De l'instantané authentique... Merci!

Wlek Sanferlou

23 h 41, le 20 mars 2022

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • De l'instantané authentique... Merci!

    Wlek Sanferlou

    23 h 41, le 20 mars 2022

  • on ne ment jamais la haut : c'est bien l'enfer attendu/promis.

    Gaby SIOUFI

    10 h 35, le 19 mars 2022

  • Aux heures tragiques, les cancaniers et les cancanières se livrent à des échanges qui relèvent d’un sketch d’un humoriste débutant. Si le WhatsApp était l’étincelle d’octobre 2019 pour maintenir sa gratuité, quel est encore le prix de l’abonnement d’un journal pour lire des perles pareilles ? Lecteurs, lectrices, prenez la peine de lire, faites un effort.

    Nabil

    19 h 59, le 18 mars 2022

Retour en haut