Rechercher
Rechercher

Société - Liban

Les montagnes se couvrent de blanc avec le passage de la tempête Hiba

Des familles pauvres du Akkar, incapables d'acheter du diesel ou du bois pour se réchauffer, ont passé une nuit extrêmement difficile. 

Les montagnes se couvrent de blanc avec le passage de la tempête Hiba

Le lac du Qaraoun. Photo Sami Allaouia.

La tempête baptisée Hiba, qui frappe depuis mardi soir le Liban, a provoqué dans la nuit et jusqu'à mercredi durant la journée de fortes chutes de neige qui ont recouvert de blanc la montagne libanaise. Un épais manteau neigeux a enveloppé les villes et villages à partir de 700 mètres d’altitude, rendant plusieurs routes inaccessibles. 

Dans le caza de Bécharré, la neige a recouvert la majorité des villages à partir de 700 mètres d'altitude, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Recouverte d'un mètre de neige, la route de Bécharré jusqu'aux Cèdres était complètement bloquée mercredi matin, tout comme les axes de Hadath el-Jebbé - Tannourine et Aïnata - Les Cèdres. L'Ani rapporte également que d'autres routes à travers le territoire sont devenues impraticables à cause des chutes de neige : Ouyoun el-Simane - Hadath Baalbeck, el-Mnaytra - Hadath Baalbeck, Akoura - Hadath Baalbeck, Jurd Marbine - Hermel, Hermel - Sir el-Dinniyé, Maaser el-Chouf - Kefraya, Tannourine - Laklouk et Tannourine - Hadath el-Jebbé.

Toujours dans le Nord, notre correspondant dans le Akkar, Michel Hallak, rapporte que dans la région, la neige est tombée à partir de 900 mètres d'altitude. Des rafales de vents violents ont fait chuter des arbres et des panneaux publicitaires. Avec ces températures devenues négatives, des familles pauvres de la région, incapables d'acheter du diesel ou du bois pour se réchauffer à cause de la dégradation de leur niveau de vie et de la hausse des prix, ont passé une nuit extrêmement difficile. C'était également le cas pour les nombreux réfugiés syriens dans la région, installés dans des tentes.

Les écoles de Denniyé ont fermé leurs portes, rapporte de son côté l'Ani.

La route de Fnaydek - Qammouaa. Photo Michel Hallak.

Dans la Békaa, notre correspondante Sarah Abdallah rapporte que des chutes de neige ont été observées à une altitude de 900 mètres dans la région. Cinq centimètres de neige ont recouvert le sol tandis que le thermomètre a chuté jusqu'à -2 degrés. A 800 mètres d'altitude, les routes restent accessibles, mais sont complètement bloquées à partir de 1.500 mètres. Selon l'Ani, les écoles de Baalbeck, qui s'attendent à ce que la tempête de neige se poursuive jusqu'à jeudi matin, ont fermé leurs portes mercredi. Les équipes du ministère des Travaux publics se sont chargées de déneiger les routes principales dans les villages de Aïnata, Deir el-Ahmar et Yammouné.

Dans le Sud, notre correspondant Mountassar Abdallah, rapporte que les habitants de la région étaient inquiets dans la nuit, craignant le froid et les vents violents. La neige a là aussi recouvert les hauteurs, notamment Jezzine et les villages environnants. 

Le ministère des Travaux publics a annoncé que ses équipes travaillent à rouvrir les routes montagneuses depuis 4h du matin. Elles veillent également à mettre du sel de déneigement sur les routes. Enfin, le ministère demande aux citoyens d'éviter de se rendre en montagne. Le Centre de gestion du trafic demande également aux citoyens de ne pas garer leur véhicule à proximité d'arbres, de panneaux publicitaires, ou sur le littoral, en bord de mer, compte tenu des fortes rafales de vent.

La tempête de neige Hiba doit sévir au Liban jusqu’à vendredi. Il est prévu que le Liban observe une nouvelle baisse significative des températures avec des chutes de neige à partir de 1 000 mètres – et plus bas au nord – durant la journée, et 600 mètres durant la nuit. Jeudi, le temps sera partiellement nuageux avec une baisse supplémentaire des températures, du brouillard sur les hauteurs et de la neige à partir de 600 mètres. La tempête cédera alors la place à une vague de froid polaire et de gel à partir de l’après-midi. 


La tempête baptisée Hiba, qui frappe depuis mardi soir le Liban, a provoqué dans la nuit et jusqu'à mercredi durant la journée de fortes chutes de neige qui ont recouvert de blanc la montagne libanaise. Un épais manteau neigeux a enveloppé les villes et villages à partir de 700 mètres d’altitude, rendant plusieurs routes inaccessibles. Dans le caza de Bécharré, la neige a...

commentaires (2)

AU MOINS UNE TEMPETE AU NOM SEXY.

L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

18 h 19, le 19 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • AU MOINS UNE TEMPETE AU NOM SEXY.

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    18 h 19, le 19 janvier 2022

  • Belle photo ...

    Stes David

    18 h 07, le 19 janvier 2022

Retour en haut