Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Nucléaire

Israël ne sera pas contraint par un accord avec l’Iran

Israël « maintiendra une totale liberté d’action » contre l’Iran en dépit d’un éventuel accord international sur le programme nucléaire iranien, a plaidé hier son Premier ministre Naftali Bennett. Le chef du gouvernement israélien s’exprimait devant la commission des Affaires étrangères de la Knesset (Parlement), une première depuis son arrivée au pouvoir en juin, qui coïncide avec la tenue de pourparlers à Vienne, en Autriche, sur le nucléaire iranien. « Concernant les négociations à Vienne, nous sommes absolument inquiets, et il est important pour moi de dire ici de manière claire qu’Israël ne fait pas partie des accords, qu’Israël n’est pas contraint par ce qui sera écrit dans les accords et qu’Israël maintiendra une totale liberté d’action partout et à tout moment, sans limitation », a-t-il déclaré. Les négociations pour sauver l’accord de 2015, censé empêcher l’Iran de se doter de l’arme atomique, ont repris fin novembre à Vienne après cinq mois d’interruption entre Téhéran et les pays encore parties au pacte (France, Royaume-Uni, Allemagne, Russie, Chine). Les États-Unis y participent de manière indirecte.



Israël « maintiendra une totale liberté d’action » contre l’Iran en dépit d’un éventuel accord international sur le programme nucléaire iranien, a plaidé hier son Premier ministre Naftali Bennett. Le chef du gouvernement israélien s’exprimait devant la commission des Affaires étrangères de la Knesset (Parlement), une première depuis son arrivée au pouvoir en juin,...

commentaires (1)

Écrasez le Hezbollah

Eleni Caridopoulou

00 h 55, le 12 janvier 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Écrasez le Hezbollah

    Eleni Caridopoulou

    00 h 55, le 12 janvier 2022

Retour en haut