Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Scrutin

En Cisjordanie occupée, les Palestiniens votent aux municipales

Des municipales se tiennent samedi dans les villages en Cisjordanie occupée, pour des élections en deux temps. Pas de municipales en revanche à Gaza, où le Hamas au pouvoir refuse d'organiser un scrutin tant que des élections nationales ne sont pas convoquées. Aucune élection législative ou présidentielle n'a été organisée dans les Territoires palestiniens depuis 15 ans mais les dernières municipales, déjà boycottées par le Hamas, avaient eu lieu en 2017.

Organisé dans 376 villages de Cisjordanie, le scrutin de samedi ne se tient dans les faits que dans 154 localités, personne ne s'étant déclaré dans 60 bourgs et une seule liste de candidats ayant été enregistrée dans 162 autres villages. Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 07H00 (05H00 GMT), fermeront à 19H00 (17H00 GMT) et quelque 405.000 électeurs palestiniens sont appelés à voter, d'après la commission électorale.

Ces élections, dont une deuxième phase se tiendra dans les villes en mars, sont largement considérées comme dépourvues d'enjeu, la plupart des candidats se présentant sous l'étiquette d'indépendants et le Hamas ayant refusé d'y participer. Elles ne sont pas "politiquement importantes car organisées dans des villages et pas encore dans les grandes villes" et "futiles" en l'absence du Hamas, estime l'analyste politique Jihad Harb.

Le groupe armé, au pouvoir dans la bande de Gaza depuis 2007, s'est dit prêt à participer à des élections à la condition que des législatives et une présidentielle soient également organisées par l'Autorité palestinienne. En avril, le mouvement avait vivement dénoncé la décision du président Mahmoud Abbas de reporter sine die les législatives et la présidentielle, qui devaient être les premières du genre depuis 15 ans. Pour justifier sa décision, M. Abbas, dont le mandat devait s'achever en 2009, avait argué que la tenue du scrutin n'était pas "garantie" à Jérusalem-Est, portion palestinienne de la Ville sainte annexée par Israël. Le Hamas et le Fatah du président Abbas, 86 ans, sont à couteaux tirés depuis 2007 lorsque les islamistes ont pris le contrôle de Gaza au terme d'affrontements sanglants.

Deux millions de personnes vivent à Gaza, enclave sous blocus israélien, et 2,8 millions de Palestiniens habitent en Cisjordanie, territoire occupé depuis 1967 par l'Etat hébreu.


Des municipales se tiennent samedi dans les villages en Cisjordanie occupée, pour des élections en deux temps. Pas de municipales en revanche à Gaza, où le Hamas au pouvoir refuse d'organiser un scrutin tant que des élections nationales ne sont pas convoquées. Aucune élection législative ou présidentielle n'a été organisée dans les Territoires palestiniens depuis 15 ans mais les...