Rechercher
Rechercher

Société - Déchets

Les entreprises de collecte ont repris leur service

Le ministre de l’Environnement Nasser Yassine a annoncé que les entreprises de gestion des déchets ont repris leur travail de collecte des ordures samedi matin, après plusieurs jours d’impasse au cours desquels les détritus se sont accumulés dans certaines régions de Beyrouth et ses banlieues.

Dans un tweet, M. Yassine a précisé que « les entrepreneurs de collecte des déchets ont repris leur travail ce (samedi) matin après de longues discussions avec eux au cours des deux derniers jours au sujet de leurs contrats avec le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) et la municipalité de Beyrouth, notamment au sujet d’une revalorisation de leurs salaires (...) ».

Vendredi, le ministre de l’Environnement et son collègue de l’Intérieur, Bassam Maoulaoui, avaient tenu une réunion avec les responsables municipaux de Beyrouth et du Mont-Liban, pour discuter de la crise des déchets après l’arrêt du travail des entrepreneurs de la compagnie Ramco, chargée du ramassage des ordures au Metn, au Kesrouan et dans une partie de Beyrouth pour le compte de l’État, et City Blu, qui couvre l’autre partie de la capitale ainsi que les cazas de Baabda, de Aley et du Chouf.

La compagnie Ramco avait affirmé, mercredi, que les autorités ne respectaient pas les contrats signés par elle avec le CDR et la municipalité de Beyrouth, ni une solution à laquelle elle avait donné son accord, visant à réduire ses pertes quotidiennes dues à l’effondrement de la livre et de l’économie. Ramco avait appelé le CDR à lancer un nouvel appel d’offres, afin de « de lui trouver un remplaçant ». Le lendemain, la municipalité de Ghobeyri avait déclaré dans un communiqué que City Blu avait cessé de collecter les déchets en raison des pertes financières engendrées par la dévaluation de la livre libanaise.


Le ministre de l’Environnement Nasser Yassine a annoncé que les entreprises de gestion des déchets ont repris leur travail de collecte des ordures samedi matin, après plusieurs jours d’impasse au cours desquels les détritus se sont accumulés dans certaines régions de Beyrouth et ses banlieues. Dans un tweet, M. Yassine a précisé que « les entrepreneurs de collecte des déchets...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut