Rechercher
Rechercher

Politique - Crise diplomatique Liban/Golfe

Georges Cordahi s’apprête à présenter sa démission

Ce développement fait suite à des contacts franco-libanais à la veille de la tournée qu'entame vendredi Emmanuel Macron dans le Golfe.

Georges Cordahi s’apprête à présenter sa démission

Le ministre libanais de l'Information, George Cordahi, lors d'une conférence de presse à Baabda, le 13 septembre 2021. Photo d'archives Anwar Amro / AFP

Le ministre libanais de l'Information, Georges Cordahi, dont des propos sur la guerre au Yémen sont à l'origine d'une crise diplomatique qui a éclaté il y a plus d'un mois entre le Liban et les pays du Golfe, s'apprête à présenter sa démission vendredi, une éventualité qu'il avait jusqu'à présent rejetée. 

Selon des informations de notre correspondante politique Hoda Chédid, M. Cordahi présentera "volontairement" sa démission vendredi lors d'une conférence de presse dans la journée au ministère de l'Information. Ce développement fait suite à des contacts franco-libanais à la veille de la tournée qu'entame vendredi le président français Emmanuel Macron dans le Golfe. Après les Émirats arabes unis et le Qatar, M. Macron sera à Riyad où il s'entretiendra avec le prince héritier saoudien, Mohammad ben Salmane. La démission de M. Cordahi viendrait ainsi à point nommé pour fournir des arguments au président français afin d'inciter son interlocuteur saoudien à mettre un bémol à sa politique punitive à l'égard du Liban.

Fin octobre, des déclarations de Georges Cordahi, qui avaient été prononcées et enregistrées avant qu'il ne devienne ministre, avaient fait polémique. Dans une émission télévisée, il critiquait le rôle de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite dans le conflit au Yémen et prenait ouvertement la défense des rebelles houthis, soutenus par l'Iran, bête noire de Riyad. Suite à ces déclarations, le royaume wahhabite, rapidement suivi par d'autres pays du Golfe, avait décidé de rompre les relations diplomatiques avec le Liban et d'en interdire toutes les importations. Depuis, plusieurs responsables politiques, dont le Premier ministre Nagib Mikati, appellent M. Cordahi à démissionner, ce que ce dernier a toujours refusé. Il bénéficiait jusqu'à présent du soutien des Marada, courant qui avait proposé son nom comme ministrable, et du Hezbollah. Ce bras de fer était venu alourdir encore plus la crise gouvernementale, le cabinet Mikati ne s'étant plus réuni depuis le 12 octobre sur fond de tensions autour de l'enquête sur la double explosion du 4 août 2020. Dans des déclarations à la presse, le chef de la diplomatie saoudienne avait à plusieurs reprises souligné que la crise n'avait pas été provoquée par les seuls propos de Georges Cordahi mais avaient, en toile de fond, la mainmise toujours plus importante du parti pro-iranien sur la politique libanaise.


Le ministre libanais de l'Information, Georges Cordahi, dont des propos sur la guerre au Yémen sont à l'origine d'une crise diplomatique qui a éclaté il y a plus d'un mois entre le Liban et les pays du Golfe, s'apprête à présenter sa démission vendredi, une éventualité qu'il avait jusqu'à présent rejetée. Selon des informations de notre correspondante politique Hoda Chédid, M....

commentaires (13)

BON DEBARRAS.

PRET A SOUTENIR L,OLJ SANS L,HUMILIANTE CENSURE.

12 h 33, le 03 décembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • BON DEBARRAS.

    PRET A SOUTENIR L,OLJ SANS L,HUMILIANTE CENSURE.

    12 h 33, le 03 décembre 2021

  • non restez svp... Que ferions-nous sans vous? Vous êtes celui qui va nous faire gagner le million HAHAHA... Ouf enfin, il va partir. Antipathique et Lourd...Y a pas mieux. Il jouait un "rôle" en tant qu'animateur TV mais lorsqu'il a retiré son masque d'animateur souriant et sympa pour la façade , la vérité est apparue...Lourd et imbu de sa personne parlant aux gens comme s'ils étaient des neu-neu. D'ailleurs, faut il rappeler que le poste de "ministre de 'l'information est caduc dans le monde civilisé"?? Aucun intérêt. Bref...Bonne journée.

    radiosatellite.online

    12 h 17, le 03 décembre 2021

  • Dommage , il était bien sympa à beaucoup d'égards .

    Chucri Abboud

    11 h 58, le 03 décembre 2021

  • Il a la tête de l’emploi et de ses employeurs. Il a été placé pour jouer le rôle de judas et l’a accompli à la perfection. Il peut jouir encore de quelques heures de gloire médiatique mais je ne donnerai pas cher de sa peau. On ne peut pas trahir son pays impunément et il le paiera d’une façon ou d’une autre et ses enfants et leurs descendants aussi. Tchao pantin.

    Sissi zayyat

    10 h 25, le 03 décembre 2021

  • zero un jour, zero toujours ! le pov bougre avait espere un tout pti miracle, arriver a baabda sur son velomoteur en lieu et place de tout pti gendre..... mais bon, son mentor zghortiote a du l'aider a remettre son reve pour + tard

    Gaby SIOUFI

    09 h 36, le 03 décembre 2021

  • Rien qu'une marionette,un pantin,on lui a dit de sauter et il saute! Macron joue le jeu,il ne pense qu 'a l Iran et Renault!

    Nassar Jamal

    06 h 57, le 03 décembre 2021

  • BON DEBARRAT. ET ESPERONS QU'EN 2022 NOUS SERONS AUSSI DEBARASSER DE FRANGIE AOUN BASSIL HARRIRI BERRY NASRALLAH ET DE TANT D'AUTRES LA VERITE: CORDAHI A PERDU EN NE DEMISSIONNANT PAS IMMEDIATEMENT TOUT LE BON RAPPORT QU'IL AVAIT AVEC LE PEUPLE AU POINT OU LA SOCIETE QUI LUI AVAIT FAIT TOURNER UNE PUBLICITE QUI PASSAIT EB BOUCLE SUR LES TELEVISIONS A REMPLACE ILLICO SA PUB PAR UNE AUTRE OU IL N'APPARAIT PLUS

    LA VERITE

    01 h 46, le 03 décembre 2021

  • Quelle mascarade ! Dommage que E. Macron s'abaisse au niveau de ces hurluberlus d'un gouvernement de clowns tragiques

    Guy Meguer

    00 h 04, le 03 décembre 2021

  • En Italien on dit , era ora , ……

    Eleni Caridopoulou

    23 h 59, le 02 décembre 2021

  • Frangié est un agent aux ordres du parti pro iranien. Qu'il oublie définitivement et bien avant ce fâcheux scénario qu'il pourrait postuler pour la présidentielle.

    Esber

    23 h 43, le 02 décembre 2021

  • Cordahi a une chance de Cocue ! suis persuadé que le Président Macron lui a promis des indemnités de chômage bien grasses. Et peut-être aussi une belle retraite en France **non méritée** mais bon bof, la raison d’Etat a des raisons que la raison ne connait pas… lol A Dieu Cordani à jamais de vous revoir nulle part, vous portez la poisse.

    Le Point du Jour.

    23 h 04, le 02 décembre 2021

  • Grand bien lui fasse, encore un peu et il se considérera comme le sauveur de la nation… qu’il retourne à ses jeux de loto du dimanche pour retraités en quête de sensations ….

    C…

    23 h 00, le 02 décembre 2021

  • En espérant qu'en échange de sa démission, de ne pas mettre Sleiman Frangié, comme président de la République. Pire Gebran Bassil Bon Débarras !

    Marwan Takchi

    22 h 37, le 02 décembre 2021

Retour en haut