Rechercher
Rechercher

Monde - France

Procès du 13-Novembre : quatre accusés, dont Abdeslam, refusent de se présenter à l’audience

L’audience du procès à Paris des attentats du 13-Novembre a repris jeudi en l’absence de quatre accusés, dont Salah Abdeslam, qui ont refusé de se présenter devant la cour. Salah Abdeslam, Mohammad Abrini, Sofien Ayari et Osama Krayem ont refusé de rejoindre le box pour protester contre l’absence physique à la barre et l’anonymisation d’enquêteurs belges qui devaient témoigner jeudi devant la Cour d’assises spéciale de Paris. « Nous pouvons constater qu’il nous manque quatre accusés dans le box. M. Krayem, M. Abdeslam, M. Ayari et M. Abrini, qui ont refusé de se rendre dans la salle d’audience pour protester de l’absence des policiers belges », a indiqué le président Jean-Louis Périès à l’ouverture de l’audience. Les enquêteurs belges doivent témoigner à partir de jeudi et pendant deux semaines, mais le feront de façon anonyme, a décidé la cour après une requête en ce sens des autorités judiciaires belges. Le procureur fédéral de Belgique Frédéric Van Leeuw protestait contre l’absence d’anonymisation des enquêteurs belges, présentant selon lui « un réel problème juridique ».


L’audience du procès à Paris des attentats du 13-Novembre a repris jeudi en l’absence de quatre accusés, dont Salah Abdeslam, qui ont refusé de se présenter devant la cour. Salah Abdeslam, Mohammad Abrini, Sofien Ayari et Osama Krayem ont refusé de rejoindre le box pour protester contre l’absence physique à la barre et l’anonymisation d’enquêteurs belges qui devaient témoigner...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut