Rechercher
Rechercher

Agenda - Santé

La campagne de dépistage du cancer du sein se poursuit

La campagne de dépistage du cancer du sein se poursuit

Vue générale du symposium. Photo DR

« Ma priorité est ma responsabilité » est le titre de la campagne de détection précoce du cancer du sein, lancée par la Lebanese Society of Medical Oncology (LSMO) et Pfizer, avec la participation de plusieurs sociétés scientifiques concernées. Au cours du symposium qui s’est tenu le 20 novembre dernier, le président de la LSMO, le Dr Nizar Bitar, a rappelé que la meilleure façon de traiter le cancer est de le détecter de manière précoce, de sorte que le traitement puisse être le plus efficace possible, tout en soulignant que le cancer du sein est le type de cancer le plus courant chez les femmes. Le président élu de la LSMO, le Dr Roger Khater, a espéré que les campagnes de prévention ne se fassent pas seulement pendant un mois précis, mais que les femmes puissent se faire dépister tout au long de l’année, en rappelant que l’association vient en aide aux plus démunies en leur proposant des mammographies gratuites.

Le Dr Joseph Makdissi, président de la Société libanaise de prévention du cancer du sein, a parlé de la chimiothérapie notant que « ce traitement s’est beaucoup développé de manière à ce qu’il cible uniquement les cellules cancéreuses avec moins d’effets secondaires qui sont également traitables avec des médicaments très avancés contre les nausées et les vomissements ».

Le Dr Toufic Eid, vice-président de la Société libanaise de radiothérapie, a expliqué que la radiothérapie vient compléter la chimiothérapie et la chirurgie : « La tâche de la radiothérapie est de contrôler la tumeur à l’endroit où l’opération est pratiquée localement, que ce soit au niveau du sein ou des ganglions lymphatiques. Quant au reste du corps, c’est l’oncologue qui s’en occupe. »

Le Dr Lara Nassar, de la Société libanaise des radiologues spécialisés en imagerie du sein, a estimé que « les femmes craignent la douleur. Mais il faut savoir que la pression sur le sein pendant la mammographie est indispensable pour obtenir une image de haute qualité, ce qui peut être très gênant mais pas douloureux ».

Quant au professeur Naji al-Saghir, hématologue et oncologue qui a récemment remporté le « Prix Hussein pour la recherche sur le cancer », il a déclaré que ce « prix est une récompense pour le pays et pour tous les acteurs du secteur médical. » Il a insisté que malgré la situation que vit le Liban cette année, « le ministère de la Santé a fourni des radiographies gratuites dans les hôpitaux publics, mais il n’a pas pu passer des accords avec les hôpitaux privés pour fournir ces examens à des prix réduits. Par conséquent, la campagne de la LSMO comble un vide important ».


« Ma priorité est ma responsabilité » est le titre de la campagne de détection précoce du cancer du sein, lancée par la Lebanese Society of Medical Oncology (LSMO) et Pfizer, avec la participation de plusieurs sociétés scientifiques concernées. Au cours du symposium qui s’est tenu le 20 novembre dernier, le président de la LSMO, le Dr Nizar Bitar, a rappelé que la...