Rechercher
Rechercher

Sport - Ski alpin / Coupe du monde – Slaloms de Levi

Shiffrin retrouve « la flamme »

L’étape finlandaise des piquets serrés se déroule aujourd’hui et demain.

Shiffrin retrouve « la flamme »

« Le ski est capable de te vider complètement, de pomper toute ton énergie » : après un passage à vide suite au décès brutal de son père, Mikaela Shiffrin a retrouvé sa forme de championne et revient en force. Lisi Niesner/Reuters

L’Américaine Mikaela Shiffrin fait partie des grandes favorites des slaloms de Coupe du monde de ski alpin de Levi (Finlande), qui se déroulent aujourd’hui et demain, après avoir retrouvé « la flamme », selon son coach. Symbole de son retour en force, la triple lauréate du classement général (de 2017 à 2019) s’est imposée sur le géant d’ouverture de Sölden (Autriche) fin octobre. Elle retrouve en Finlande les piquets serrés du slalom, sa discipline favorite. « Ce qu’elle a vécu, la mort de son père (dans un accident domestique en février 2020), l’ont changée à jamais », a expliqué son entraîneur Mike Day. « Mais Sölden a montré cette flamme que nous n’avions pas vue depuis sa course à Bansko (victoire en super-G le 26 janvier 2020) juste avant la tragédie », a-t-il assuré.

L’hiver dernier, l’Américaine avait terminé 4e du classement général de la Coupe du monde avec trois victoires (aucun globe), en se concentrant sur les épreuves techniques, des résultats probants, mais loin des statistiques effarantes qu’elle affichait avant 2020. « Elle a vécu la saison dernière dans le brouillard. Elle avait du mal avec des choses simples, comme la mémorisation des tracés. Il lui arrivait de se trouver au milieu d’une manche de slalom sans se souvenir de ce qui arrivait ensuite. On a retravaillé tout cela, elle a consulté des coaches hors du monde du ski de compétition. Sölden montre tout le chemin qu’elle a parcouru », a indiqué son entraîneur américain, qui entame avec la skieuse une 6e saison de collaboration. « Elle n’était pas prête pour l’hiver dernier, on avait pu s’entraîner, mais beaucoup moins que d’habitude. Cet été n’a pas forcément été simple, mais on a beaucoup plus travaillé. On a appris à ne pas forcer les choses, à être patient, à lui laisser de l’air. Retrouver un état d’esprit de champion ça ne se commande pas », a ajouté Mike Day.

À seulement 26 ans, Shiffrin a décroché en Autriche la 70e victoire de sa carrière sur le circuit, s’approchant des deux légendes Ingemar Stenmark (86 succès) et Lindsey Vonn (82 victoires). Mais elle a connu des problèmes au dos après le géant qui l’ont empêchée un temps de s’entraîner. « J’ai fait 15 % des séances prévues en slalom entre le 29 octobre et le 14 novembre, ce n’est pas l’idéal, mais je me suis sentie bien récemment à l’entraînement, j’arrive ici dans une bonne condition et le pire des spasmes musculaires est derrière moi », a-t-elle assuré lors d’un point presse.

En Finlande, où elle s’est déjà imposée à quatre reprises, elle fait face à la redoutable concurrence de la championne du monde autrichienne Katharina Liensberger et de la Slovaque Petra Vlhova, détentrice du gros globe au printemps dernier. Elle retournera ensuite en Amérique du Nord pour les étapes de Killington (États-Unis) puis Lake Louise (Canada) début décembre, où elle retrouvera les épreuves de vitesse en Coupe du monde, près de deux ans après Bansko.

Mais n’ayant pas l’intention de courir tous les week-ends, elle continuera de sélectionner ses compétitions, avec des impasses en vitesse. « Le ski est capable de te vider complètement, de pomper toute ton énergie, donc on s’est dit que je n’avais pas à courir toutes les courses, même si j’entends courir dans toutes les disciplines. C’est aussi pour maintenir ma santé mentale et physique, mettre en avant la qualité par rapport à la quantité. C’est toujours un pari. Si je ne dispute pas cette course, je maximise mes chances de mieux skier la suivante. Ça n’a pas été facile de prendre ce pas de recul. On a cherché un moyen de garder la passion intacte tout au long de la saison », a-t-elle développé.

Source : AFP


L’Américaine Mikaela Shiffrin fait partie des grandes favorites des slaloms de Coupe du monde de ski alpin de Levi (Finlande), qui se déroulent aujourd’hui et demain, après avoir retrouvé « la flamme », selon son coach. Symbole de son retour en force, la triple lauréate du classement général (de 2017 à 2019) s’est imposée sur le géant d’ouverture de Sölden...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut