Rechercher
Rechercher

Sport - Football / Liban

La sélection nationale rajeunie ?

Une rumeur qui circule : les joueurs de plus de 33 ans pourraient être exclus de l’équipe entraînée par Hašek, à l’issue des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

La sélection nationale rajeunie ?

William Saliba, joueur français âgé de 20 ans prêté par Arsenal à l’Olympique de Marseille, est l’un des défenseurs les plus en vue cette saison en Ligue 1. Né à Bondi, en France, sa mère est camerounaise et son père serait libanais. Sur la photo, un duel l’oppose à Kylian Mbappé, attaquant star du Paris Saint-Germain, lors du dernier match OM-PSG (0-0) au stade Vélodrome de Marseille. Photo DR

Des remous agitent ces jours-ci la scène locale du football. Le conseiller technique et ancien capitaine de la sélection libanaise Youssef Mohammad a accusé certains dirigeants au sein de la fédération nationale du ballon rond de vouloir évincer certains joueurs de la sélection sous prétexte de rajeunissement de l’effectif, dans une interview à l’émission Golden Ball de la chaîne télévisée libanaise MTV.

Dans Golden Ball, Youssef Mohammad a affirmé que l’idée d’exclure les joueurs trentenaires comme Hassan Maatouk (blessé et indisponible pour au moins six semaines sinon plus), Mohammad Haïdar, Nour Mansour et Joan al-Oumari de l’équipe nationale, à l’issue des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022 de football au Qatar, circule depuis un certain temps déjà, notamment au sein du comité des équipes nationales (CEN) de la Fédération libanaise de football (FLF). Le conseiller technique a affirmé avoir « adressé un message » aux dirigeants de la FLF, ainsi qu’au CEN, leur notifiant la nécessité absolue de conserver les joueurs âgés de plus de 30 ans au sein de la sélection, surtout au vu de leur expérience des compétitions internationales et de l’apport qu’ils pourraient donner aux jeunes recrues. Et bien que l’ancien capitaine de la sélection du pays du Cèdre ait indiqué dans son interview qu’il n’y a encore aucune proposition concrète à propos de ces exclusions, il a toutefois assuré avoir tenu à envoyer son message en raison de « rumeurs internes » circulant dans les couloirs de la fédération qui lui sont parvenues et qui, selon lui, risquent de créer des tensions.

Cette idée d’exclure les joueurs trentenaires, de plus de 33 ans précisément, serait administrative et non technique, a encore souligné Youssef Mohammad. Il a dévoilé également en avoir discuté avec le sélectionneur tchèque de l’équipe nationale de football, Ivan Hašek. Ce dernier s’est immédiatement mis vent debout contre cette suggestion, toujours selon le conseiller technique, et s’est opposé à l’exclusion de ses joueurs qui « fournissent ce qu’on attend d’eux ».

À plusieurs reprises auparavant, le comité des équipes nationales de la Fédération libanaise de football avait déjà souligné la nécessité de réduire la moyenne d’âge dans l’équipe première, et d’inclure de nouveaux éléments plus jeunes. L’équipe nationale de football comprend actuellement au moins huit joueurs âgés de 30 ans ou plus. Il s’agit de Qassem al-Zein, Hassan Shaito (alias Sbriko), Joan al-Oumari, Mohammad Zain Tahan, Rabih Ataya, Hassan Maatouk, Mohammad Haïdar et Hassan Shaito (alias Mouni).

Qui est William Saliba ?

Dans ce contexte de souhait de rajeunissement de l’équipe nationale première, le nom de William Saliba est très largement cité sur la scène du ballon rond libanais. Le défenseur français de l’Olympique de Marseille, prêté à l’OM par Arsenal, réalise actuellement une performance remarquable en Ligue 1. Son nom n’est pas seulement cité au Liban, mais également en France et en Angleterre, avec une grande intensité. En France, il fait partie des défenseurs les plus en vue cette saison, et en Angleterre, c’est le joueur que les Gunners ont très étrangement lâché.

La famille de William semble être libanaise, d’où le fait que son nom soit parfois associé au pays du Cèdre. William Saliba, âgé de 20 ans, est né à Bondi, en France. Sa mère est camerounaise et son père serait probablement libanais. Son nom complet est William Allan Andy Gabriel Saliba. Il n’existe aucun document officiel confirmant que son père soit effectivement libanais. Seul son nom de famille est peut-être lié au Liban, un hasard également signalé sur divers sites internet. Saliba a représenté la France dans six équipes, des moins de 16 ans aux moins de 21 ans, où il évolue toujours.

Que son père soit libanais ou pas, la question reste de savoir s’il peut jouer – et s’il jouera – pour la sélection du cèdre. Saliba est joueur dans l’équipe de réserve de France, et il peut également représenter le Cameroun. Ses chances d’être convoqué en équipe première de France sont grandes, surtout au vu de la couverture médiatique qu’il a reçue ces derniers temps. L’équipe nationale libanaise a, elle, été privée des services de nombreux joueurs d’origine libanaise qui ont préféré choisir des équipes plus fortes, comme l’Australie, le Mexique et l’Allemagne dans les exemples les plus marquants.


Des remous agitent ces jours-ci la scène locale du football. Le conseiller technique et ancien capitaine de la sélection libanaise Youssef Mohammad a accusé certains dirigeants au sein de la fédération nationale du ballon rond de vouloir évincer certains joueurs de la sélection sous prétexte de rajeunissement de l’effectif, dans une interview à l’émission Golden Ball de la chaîne...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut