Rechercher
Rechercher

Politique

Raï condamne les blocages à l’enquête sur le 4 août

Raï condamne les blocages à l’enquête sur le 4 août

Le patriarche Raï au cours de la messe dominicale à Dimane. Photo ANI

Le patriarche maronite Béchara Raï a déploré hier les atteintes au pouvoir judiciaire qui visent à « bloquer l’enquête » sur les explosions meurtrières au port de Beyrouth, après que le juge Tarek Bitar eut fait l’objet de menaces par le Hezbollah et le dépôt de plaintes pour son dessaisissement par d’anciens ministres poursuivis dans cette affaire.

« Nous condamnons les atteintes au pouvoir judiciaire visant à bloquer l’enquête (...). Les piliers de l’État libanais doivent dénoncer ces atteintes et soutenir le juge Bitar afin qu’il parvienne à dévoiler la vérité », a-t-il affirmé au cours de son homélie dominicale au siège estival du patriarcat à Dimane, au Liban-Nord. Mgr Raï a dès lors réclamé une nouvelle fois la levée de l’immunité des responsables poursuivis, pour que l’enquête puisse avancer : « Nous aurions souhaité que les personnes qui bénéficient d’immunité s’empressent de la lever de leur plein gré. »



Le patriarche maronite Béchara Raï a déploré hier les atteintes au pouvoir judiciaire qui visent à « bloquer l’enquête » sur les explosions meurtrières au port de Beyrouth, après que le juge Tarek Bitar eut fait l’objet de menaces par le Hezbollah et le dépôt de plaintes pour son dessaisissement par d’anciens ministres poursuivis dans cette affaire.« Nous...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut