Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Covid-19 au Liban

Quatre décès et 857 nouveaux cas en 24h

"Les personnes non vaccinées cinq fois plus exposées au coronavirus", affirme le Dr Araji.

Quatre décès et 857 nouveaux cas en 24h

Deux femmes portant des masques sanitaires dans une rue de Beyrouth. Photo d'archives Joseph Eid/AFP/Getty Images

Le Liban a enregistré 857 nouveaux cas et 4 décès dus au Covid-19 au cours des dernières 24h, selon le bilan publié vendredi par le ministère de la Santé. Ces chiffres portent à 617.036 le nombre de contaminations enregistrées au Liban depuis l'apparition de la pandémie dans le pays en février 2020, parmi lesquels figurent un total de 8.228 décès et 578.357 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, on dénombre 325 patients hospitalisés, dont 171 en soins intensifs. Le taux de propagation par rapport au nombre de tests effectués au cours des 14 derniers jours est de 6,4 %, un chiffre en baisse depuis plusieurs jours.

Le ministère a par ailleurs indiqué dans son rapport quotidien que 29.2% des personnes éligibles ont reçu depuis mi-février une première dose de vaccin et 24% les deux nécessaires pour atteindre l'immunité la plus complète possible avec les produits Pfizer, AstraZeneca, Spoutnik-V ou Sinopharm.

Malgré la baisse du nombre de contaminations enregistrées ces derniers jours, les experts de santé insistent sur l'importance de la vaccination afin d'éviter un nouveau pic épidémique dans un Liban en plein effondrement socio-économique, notamment à l'approche des rentrées scolaire et académique. C'est dans ce contexte que le président de la commission parlementaire de la Santé, Assem Araji, a affirmé que les personnes non vaccinées sont c"inq fois plus exposées au coronavirus". "Une étude effectuée auprès de 600.000 personnes contaminées par le coronavirus a montré que les patients non vaccinés étaient cinq fois plus exposés au virus et avait dix fois plus de chance d'être hospitalisés et 11 fois plus de risque de décéder, en comparaison aux personnes vaccinées", a écrit le Dr Araji sur Twitter. "(Le conseiller de la Maison Blanche sur la pandémie), Anthony Fauci, a affirmé qu'augmenter le taux mondial de vaccination est le seul moyen d'empêcher l'apparition de nouveaux variants qui pourraient être plus dangereux que le variant Delta", a conclu le responsable. 

De son côté, le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a clôturé vendredi une visite à Beyrouth, a salué la bonne gestion de la crise du coronavirus au Liban, formulant l'espoir que le pays pourra atteindre, d'ici la fin de l'année, le taux de vaccination ciblé dans le monde, à savoir 40% de la population.


Le Liban a enregistré 857 nouveaux cas et 4 décès dus au Covid-19 au cours des dernières 24h, selon le bilan publié vendredi par le ministère de la Santé. Ces chiffres portent à 617.036 le nombre de contaminations enregistrées au Liban depuis l'apparition de la pandémie dans le pays en février 2020, parmi lesquels figurent un total de 8.228 décès et 578.357 guérisons. Parmi les cas...