Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Messe de commémoration du 4 août

Raï : La justice devrait être intraitable

Raï : La justice devrait être intraitable

Le patriarche Raï arrivant à la messe, au milieu d'une haie d'honneur des scouts du Liban. Photo Fady Noun

Lors d’une messe qui a été célébrée mercredi en soirée dans l’enceinte du port à l’occasion de la première commémoration de l’explosion du 4 août 2020, le patriarche maronite Béchara Raï a appelé la justice à être « intraitable » et à poursuivre tous les coupables de cette tragédie. Il a fustigé les responsables politiques qui refusent de comparaître devant la justice en se prévalant de leur immunité, estimant que ce faisant, ils proclament eux-mêmes leur culpabilité.

Au cours de cette messe célébrée avec un grand nombre de prêtres et évêques de différentes confessions, Mgr Raï a assuré que l’Etat « ne doit pas la vérité seulement aux familles des victimes, mais à tout le Liban ». « Nous voulons savoir qui a emmené ces matières explosives au port, qui a permis leur stockage et leur transport, qui en connaissait le danger », a-t-il martelé.

Mgr Raï a appelé une nouvelle fois à la formation rapide d’un gouvernement, déplorant que la classe politique libanaise ne donne la priorité qu’à ses propres intérêts, malgré l’abîme économique où se trouve le pays. S’adressant à une communauté internationale « plus compatissante envers le sort du pays que ses propres dirigeants », il l’a appelée au sauvetage économique du Liban, qui devrait être suivi d’une « conférence internationale qui proclame la neutralité du pays », souvent ballotté au gré des développements régionaux et internationaux, a-t-il précisé. « C’est le sort de tout peuple sous tutelle, affublé d’une classe politique qui ne sert que ses propres intérêts et lâché par des élites qui ont émigré », a-t-il poursuivi.

« Nous voulons le changement par voie démocratique », a également déclaré le patriarche maronite, estimant que le peuple devrait « tenir bon » et « bâtir sur l’unité qui a découlé de cette tragédie du port ».




Lors d’une messe qui a été célébrée mercredi en soirée dans l’enceinte du port à l’occasion de la première commémoration de l’explosion du 4 août 2020, le patriarche maronite Béchara Raï a appelé la justice à être « intraitable » et à poursuivre tous les coupables de cette tragédie. Il a fustigé les responsables politiques qui refusent de comparaître devant la...