Rechercher
Rechercher

Politique - Fête de l'armée

"Il est interdit que le Liban sombre dans le chaos", martèle Joseph Aoun

"Ne laissez pas la sédition s'infiltrer dans notre pays", demande le commandant en chef de l'armée aux militaires, dans son ordre du jour à l'occasion du 76e anniversaire de la troupe.

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun. Photo Twitter @LebarmyOfficial

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, a affirmé vendredi à l'occasion du 76e anniversaire de la troupe qu'il était "interdit que le Liban sombre dans le chaos", au moment où le pays connaît sa pire crise socio-économique et que des craintes sérieuses sur sa stabilité se font de plus en plus ressentir. Dans son ordre du jour, le général Aoun, qui a clôturé une visite en Égypte, a enjoint les soldats de ne pas laisser "la discorde" s'infiltrer dans le pays du Cèdre.

Dans son message aux soldats, qui intervient à quelques jours du premier anniversaire des explosions meurtrières au port de Beyrouth ayant fait plus de 200 morts et 6.500 blessés le 4 août 2020, le général Aoun a souligné le rôle important de la troupe alors que le Liban "traverse la pire crise économique et financière de son histoire récente". "En dépit des crises qui s'accumulent jour après jour, les regards convergent vers l'institution militaire qui donne toujours de l'espoir aux Libanais, qui a prouvé qu'elle rassemble et a pu gagner la confiance du peuple et des autres pays grâce à vos actions (...)", s'est-il félicité. 

Lire aussi

L’Égypte tente de combler le vide sunnite au Liban

Chaos et sédition
Le général Aoun a dans le même temps mis en garde contre le chaos au Liban, alors que les institutions publiques sont au bord du gouffre et que plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. "Ne laissez personne profiter de la mauvaise situation sociale pour vous faire douter de vos convictions dans la patrie et l'institution militaire. Le Liban est votre responsabilité. Il est interdit, en toute circonstance, qu'il sombre dans le chaos et que sa sécurité soit déstabilisée", a martelé le général. "Des défis supplémentaires vont se présenter, alors soyez prêts à les affronter avec sagesse et patience. Ne laissez pas la sédition s'infiltrer , et ne permettez pas à ceux qui pêchent en eaux troubles d'atteindre leurs objectifs. Soyez à la hauteur des attentes du peuple et de la communauté internationale qui vous respecte, vous apprécie et essaie de vous soutenir", a-t-il également dit aux militaires.

Israël, le terrorisme et la lutte contre la drogue
Le général Joseph Aoun a par ailleurs mis en avant les menaces classiques auxquelles doit répondre la troupe : Israël et le terrorisme jihadiste. Il a aussi mentionné la lutte contre la drogue, la contrebande et la migration clandestine, des problèmes qui frappent le Liban en crise. Le chef de l'armée a ainsi appelé la troupe à "veiller sur la frontière en vu de faire face au danger que constitue l'ennemi israélien, qui a récemment menacé de mener une nouvelle guerre contre le Liban et de détruire le vivre-ensemble". Il a parallèlement mis en garde contre "une résurgence" du terrorisme.

L'institution militaire, à l'instar de nombreux autres secteurs au Liban, est touchée de plein fouet par la crise socio-économique qui ravage le pays depuis juillet 2019. Plusieurs États, avec à leur tête la France, les États-Unis ou encore le Qatar, apportent régulièrement des aides à la troupe, notamment alimentaire et logistique. L'Égypte est également l'un des soutiens de l'armée libanaise. C'est dans ce cadre que le général Aoun se trouve depuis mercredi au Caire où il a été reçu par le président Abdel Fattah al-Sissi et de hauts responsables militaires égyptiens. Fin mai, il avait été accueilli par le président français Emmanuel Macron.


Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, a affirmé vendredi à l'occasion du 76e anniversaire de la troupe qu'il était "interdit que le Liban sombre dans le chaos", au moment où le pays connaît sa pire crise socio-économique et que des craintes sérieuses sur sa stabilité se font de plus en plus ressentir. Dans son ordre du jour, le général Aoun, qui a...

commentaires (10)

le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, a affirmé vendredi à l'occasion du 76e anniversaire de la troupe qu'il était "interdit que le Liban sombre dans le chaos" il y a qu une solution c est prendre le pouvoir et provoquer des éléctions libres : le peuple choisira ses elus dans le cas si les memes qui reviennent il vous reste à démissionner.

barada youssef

15 h 18, le 01 août 2021

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, a affirmé vendredi à l'occasion du 76e anniversaire de la troupe qu'il était "interdit que le Liban sombre dans le chaos" il y a qu une solution c est prendre le pouvoir et provoquer des éléctions libres : le peuple choisira ses elus dans le cas si les memes qui reviennent il vous reste à démissionner.

    barada youssef

    15 h 18, le 01 août 2021

  • Ils cherchent un bouc émissaire, Israël. Ils ne regardent pas les vrais ennemis, les palestiniens, les syriens et l’Iran….

    Eleni Caridopoulou

    01 h 51, le 31 juillet 2021

  • Il nous saoule celui là aussi. A aboyer les mêmes refrains que HN en mêlant Israël à toute les sauces et quelque soit le problème alors qu’on sait que le ver est dans le fruit et on n ‘a pas eu besoin d’Israel pour détruire le pays et humilier ses citoyens grâce aux vrais traitres qui occupent leurs postes de dirigeants politiques qui se sont avérés vendus et voleurs. Ils continuent à exercer leur métier de politiciens alors qu’il ignorent tout du politiquement correct et du patriotisme. Ils ont brûlé le pays et méritent tous qu’ils soient condamnés et enfermés derrière les plus épais des barreaux.

    Sissi zayyat

    19 h 47, le 30 juillet 2021

  • Décevant le général Aoun. Dites nous seulement qui a noyé le Liban dans le Chaos? Est ce Israel? Vous savez très bien qui est le plus grand ennemi du Liban mais vos n'osez pas le clamer haut et fort. Finalement, vous êtes comme nos politiciens et en plus maronite. Donc la chaise vous tente et on commence à vous la promettre. N' y rêvez pas trop. Votre unique chance est de prendre le pouvoir par la force après avoir dégagé toute la clique en place et le plus rapidement possible avant le vrai chaos et la révolution du peuple affamé.

    carlos achkar

    16 h 34, le 30 juillet 2021

  • "Soyez à la hauteur des attentes du peuple et de la communauté internationale..." dites-vous à vos soldats, laissez-les alors écouter le peuple qui se révolte et se soulève contre l'effondrement du pays orchestré par nos dirigeants, laissez-les appuyer la révolution pour chasser les bandits qui nous ont volés et pillés, qui organisent les contrebandes de toutes sortes. Vous savez très bien de qui il s'agit mais vous êtes confronté à une grande partie de votre contingent qui y est malheureusement affiliée. Quant à Israël, franchement, il a bon dos Israël ! Le "vivre-ensemble" ? Quel vivre-ensemble ? Il n'y a plus de vivre-ensemble au Liban depuis 1975, et c'est bien à cause des Palestiniens d'abord, des Syriens ensuite, puis du Hezbollah, puis de nos dirigeants. Les voilà tous les ennemis du Liban.

    Robert Malek

    15 h 53, le 30 juillet 2021

  • Israël a toutes les sauces Israël qui n’a pas attaqué le Liban en 1948 Ni en 1958 ni en 1967 mais qui a subit les attaques des palestiniens sur son territoire à partir du fameux vote d’une loi secrète imposé par Nasser donnant le droit aux palestiniens d’un no man land au Sud Liban pour attaquer Israël Israël est intervenu au Liban en 1982 pour éliminer les armes de Arafat et pour sauver les chrétiens du Liban qui risquait une mort certaines après le fameux mot de Arafat la libération de Jérusalem passe par jounieh Israël n’a pas attaqué le Liban en 2006 c est Hezbollah qui a débuté la guerre pour le compte de l’Iran CESSEZ DONC CE PERMANENT «  l’ennemi Israélien «  dans vos discours et pensez à faire la paix comme Dubaï et d’autres pays l’ont fait déjà LA VÉRITÉ TANT QU’UN PARTI ARME A LA SOLDE DE L’IRAN DICTERA SA VOLONTÉ AU PAYS NOUS NE CONNAÎTRONT PAS LA PAIX ET LE BON VIVRE DANS CE PAYS ET EN 2022 CHANGEONS LA TOTALITE DE CES CORROMPUS ET SUCEURS DE SANG A L’EXCEPTION D’UNE POIGNEE QUI POURRONT AIDER À ACHEVER CE BUT INDISPENSABLE A LA SURVIE DU PAYS

    LA VERITE

    15 h 20, le 30 juillet 2021

  • "Ne laissez pas la sédition s'infiltrer , et ne permettez pas à ceux qui pêchent en eaux troubles d'atteindre leurs objectif".... Cher général Aoun, prière de nommer exactement les responsables plutôt que d'utiliser des figures de style: la sédition est bien dû à ceux qui prétendent défendre les droits d'une secte envers les assauts des autres et vous les connaissez et pouvez les nommer un par un. Les eaux étaient claires et le sont toujours mais ceux qui les rendent troubles sont ceux-là même qui prétendent les clarifier et les nettoyer en voulant prendre le pouvoir politique et même votre pouvoir aussi. Devinez vous donc de qui on parle? Si oui qu'allez vous faire pour y remédier et si Non, j'aurai gaspillé des minutes inutilement. Merci et bonne chance avec l'Egypte.

    Wlek Sanferlou

    15 h 12, le 30 juillet 2021

  • Mais est l’État dans l’Etat ?!?! Rien ….

    Bery tus

    14 h 08, le 30 juillet 2021

  • On case Israel à toutes les sauces…. Alors que ce pays se fiche du liban et ne s’intéresse pas aux libanais. Seul le Hezbollah /iran l’intéresse et NON le libanais honnête et pacifiste qui ne demande qu’à vivre ( survivre). Arrêtez de voir dans la mauvaise direction. Les ennemis du Liban sont au pouvoir en interne. Ils pillent, volent et tuent sans vergogne et refusent toute levée d’immunité. Ils sont les assassins des malades qui ne trouvent plus de médicaments. Ils ont volé l’épargne et les économies de 95% des libanais. STOP à l’intox en se cherchant un ennemi alors que les vrais ennemis sont ailleurs et sont la cause des malheurs du Liban et des libanais !!!! Merci pour la publication

    radiosatellite.online

    13 h 55, le 30 juillet 2021

  • Cher Général, le plus grand danger de la patrie ce sont les hommes politiques libanais qui ont pillé et détruit le pays ces 30 dernières années. Tenez vous prêts aussi contre ce danger je vous prie

    Liberté de Penser

    12 h 45, le 30 juillet 2021

Retour en haut