Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Religion

En Arabie saoudite, les magasins ouverts pendant les heures de prières

En Arabie saoudite, les magasins ouverts pendant les heures de prières

Le drapeau saoudien. Photo d'archives AFP

L'Arabie saoudite a officiellement autorisé les commerces à rester ouverts pendant les cinq prières quotidiennes, une décision soulignant la volonté du pouvoir de desserrer l'étau religieux sur la société.

Jusqu'à récemment, après la prière de l'aube "Fajr", les magasins et autres commerces devaient fermer pour les quatre autres prières du jour, soit un temps de pause d'environ deux heures au total. "Les magasins et autres activités commerciales et économiques restent ouverts tout au long de la journée de travail et notamment durant les heures (de prières)", a annoncé vendredi soir la Fédération saoudienne des chambres de commerces.

Officiellement, la décision s'inscrit selon elle dans la lutte contre la pandémie de coronavirus et a pour but d'éviter "les rassemblements et files d'attente de longue durée devant les magasins fermés pendant les heures de prières".

Plusieurs restaurants et magasins restaient déjà ouverts pendant les prières, notamment dans la capitale Ryad, profitant de la mise à l'écart de la jadis redoutée police religieuse qui imposait avec zèle le respect de la fermeture lors des prières.

En 2019, les autorités saoudiennes avaient donné la possibilité aux commerces de rester ouverts 24 heures sur 24, moyennant un montant non spécifié, mais la mesure obscure avait suscité beaucoup de confusion.

Depuis qu'il est devenu prince héritier en 2017, Mohammed ben Salmane a lancé de nombreuses réformes économiques et sociales pour sortir de la dépendance au pétrole et corriger l'image d'un pays très austère. Ces dernières années, le prince Mohammed a bousculé la société saoudienne en ouvrant le pays aux divertissements, en rouvrant les cinémas, ou encore en autorisant les femmes à conduire.

Si les réformes ont été saluées par les ONG internationales, ces dernières dénoncent aussi la répression brutale des voix dissidentes comme l'emprisonnement de militantes des droits des femmes ou encore le meurtre du journaliste critique Jamal Khashoggi.


L'Arabie saoudite a officiellement autorisé les commerces à rester ouverts pendant les cinq prières quotidiennes, une décision soulignant la volonté du pouvoir de desserrer l'étau religieux sur la société.Jusqu'à récemment, après la prière de l'aube "Fajr", les magasins et autres commerces devaient fermer pour les quatre autres prières du jour, soit un temps de pause d'environ deux...