Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Le Parquet dément que Oueidate ait déféré Ghada Aoun devant l'Inspection judiciaire

Le Parquet dément que Oueidate ait déféré Ghada Aoun devant l'Inspection judiciaire

Le procureur général près la cour de cassation, Ghassan Oueidate. Photo ANI

Le parquet général a démenti lundi une information rapportée plus tôt par l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle) selon laquelle le procureur général près la cour de cassation, Ghassan Oueidate, avait déféré devant l'Inspection judiciaire la procureure générale près la cour d'appel du Mont-Liban Ghada Aoun, dans le cadre des suites des perquisitions ultramédiatisées menées par la magistrate dans les locaux de la société de transport de fonds Mecattaf. Le démenti a été publié via le compte Twitter du Parquet.

Les tensions exacerbées entre les juges Oueidate et Aoun avaient éclaté au grand jour fin avril, lorsque Mme Aoun avait perquisitionné à plusieurs reprises la société Mecattaf à Aoukar, malgré qu’elle ait été dessaisie des dossiers financiers par le procureur Oueidate. Ces perquisitions, émaillées d'échauffourées entre la police et des partisans de la juge proches du CPL, s’inscrivaient dans le cadre d'une enquête ouverte pour déterminer si l'entreprise a été impliquée dans des transferts illicites d'importantes sommes en devises vers l'étranger, à l'automne 2019, alors que le pays commençait à s'enfoncer dans une grave crise financière. Ghada Aoun avait alors été déférée devant l'Inspection judiciaire pour "manquement du droit de réserve" et "refus de se présenter aux convocations" du ministère public.


Le parquet général a démenti lundi une information rapportée plus tôt par l'Agence nationale d'Information (Ani, officielle) selon laquelle le procureur général près la cour de cassation, Ghassan Oueidate, avait déféré devant l'Inspection judiciaire la procureure générale près la cour d'appel du Mont-Liban Ghada Aoun, dans le cadre des suites des perquisitions ultramédiatisées...