Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Libye

L’EI revendique l’explosion à la voiture piégée

Le groupe jihadiste État islamique a revendiqué hier l’explosion à la voiture piégée survenue la veille dans la ville libyenne de Sebha et ayant entraîné la mort de deux agents des forces de l’ordre. Deux agents de sécurité ont été tués et cinq autres blessés dimanche dans cet attentat visant un checkpoint à Sebha, ville désertique située à 750 km au sud de la capitale Tripoli, selon des sources sécuritaires. Dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq, l’EI a revendiqué cette attaque menée par un de ses « chevaliers » contre un « poste de contrôle de la milice » du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l’Est libyen et chef de l’autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL), avançant un bilan de quatre morts. Le chef du gouvernement libyen de transition, Abdelhamid Dbeibah, a condamné dimanche un « acte terroriste lâche » et présenté ses condoléances aux familles des deux « martyrs ».



Le groupe jihadiste État islamique a revendiqué hier l’explosion à la voiture piégée survenue la veille dans la ville libyenne de Sebha et ayant entraîné la mort de deux agents des forces de l’ordre. Deux agents de sécurité ont été tués et cinq autres blessés dimanche dans cet attentat visant un checkpoint à Sebha, ville désertique située à 750 km au sud de la capitale...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut