Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - GAZA

Près de 200 000 personnes ont des besoins sanitaires, selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé hier que près de 200 000 personnes avaient des besoins sanitaires dans l’enclave palestinienne de Gaza, dévastée par une nouvelle guerre entre le Hamas et Israël. « L’OMS élargit sa réponse visant à fournir de l’aide sanitaire à presque 200 000 personnes dans le besoin à travers » le territoire palestinien, a indiqué dans un communiqué son bureau en Méditerranée orientale.

Du 10 au 21 mai, 254 Palestiniens ont été tués par des frappes israéliennes dans la bande de Gaza, tandis qu’en Israël, les tirs de roquettes et de missiles antichars depuis Gaza avaient fait 12 morts. L’OMS estime que ce conflit a provoqué le déplacement de plus de 77 000 personnes et que 30 infrastructures de santé ont été endommagées dans la bande de Gaza. Les besoins sont multiples, car, selon Rik Peeperkorn, le chef du bureau de l’OMS pour Gaza et la Cisjordanie, « beaucoup de personnes affectées par le conflit ont des besoins urgents et doivent faire face à d’autres menaces sanitaires comme le Covid-19 », soulignant que l’OMS a déjà fourni du soutien médical pour « plus de 2 000 blessés bénéficiaires dans la bande de Gaza ». Le 20 mai, l’OMS avait estimé que sept millions de dollars seraient nécessaires sur six mois pour répondre à la crise sanitaire accrue en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza, dont seulement 2,3 millions de dollars auraient été reçus à ce jour.


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé hier que près de 200 000 personnes avaient des besoins sanitaires dans l’enclave palestinienne de Gaza, dévastée par une nouvelle guerre entre le Hamas et Israël. « L’OMS élargit sa réponse visant à fournir de l’aide sanitaire à presque 200 000 personnes dans le besoin à travers » le territoire...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut