Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Nucléaire

L'Iran dit attendre une "décision politique" de Washington

L'Iran dit attendre une

Le drapeau iranien devant le siège de l'AIEA à Vienne, le 24 mai 2021. Photo REUTERS/Lisi Niesner

Les efforts pour relancer l'accord international sur le nucléaire iranien sont suspendus à une "décision politique" des Etats-Unis, a déclaré lundi Téhéran après que Washington eut exprimé des doutes sur la volonté d'aboutir des Iraniens.

Cet accord a été conclu entre la République islamique et le groupe dit P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne) à Vienne en 2015. Il offre à Téhéran un allègement des sanctions internationales le visant en échange de garanties prouvant que l'Iran ne cherche pas à acquérir l'arme atomique.

Mais il est moribond depuis que les Etats-Unis s'en sont retirés unilatéralement en 2018, sous la présidence de Donald Trump. En riposte, Téhéran a fait sauter depuis 2019 la plupart des garde-fous à son programme nucléaire qu'elle avait acceptés à Vienne.

Le successeur de M. Trump, Joe Biden, dit vouloir rejoindre l'accord. Des négociations indirectes mêlant l'Iran et les autres Etats encore parties au pacte, ainsi que les Etats-Unis, ont lieu à Vienne pour tenter de relancer l'accord.

"Nous avons fait des progrès importants et pensons toujours qu'un accord est à portée de main", a déclaré le porte-parole iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh, lors d'une conférence de presse à Téhéran. Les pourparlers de Vienne "peuvent facilement donner des résultats si une décision politique est prise à Washington", a-t-il ajouté, disant attendre que les Etats-Unis "prennent leurs distances avec la rhétorique, l'attitude et le comportement", de M. Trump, qui avait décrété une campagne de "pression maximale" contre l'Iran.

Alors qu'une nouvelle session de discussions doit s'ouvrir cette semaine à Vienne, le secrétaire d'Etat américain, Anthony Blinken, a déclaré dimanche que les Etats-Unis n'avaient à ses yeux "pas encore de réponse" à la question de "savoir si l'Iran (...) est prêt à faire le nécessaire pour se conformer de nouveau à l'accord". "L'Iran, je crois, sait ce qu'il doit faire pour revenir au respect de l'accord sur les aspects nucléaires, et nous n'avons pas vu si l'Iran était prêt à prendre une décision", a-t-il ajouté.

De leur côté, les Etats-Unis savent "quelles sanctions vont devoir être levées si elles ne sont pas compatibles avec l'accord nucléaire", a dit M. Blinken, laissant entendre que Washington n'était pas prête à lever toutes les sanctions comme le réclame l'Iran.


Les efforts pour relancer l'accord international sur le nucléaire iranien sont suspendus à une "décision politique" des Etats-Unis, a déclaré lundi Téhéran après que Washington eut exprimé des doutes sur la volonté d'aboutir des Iraniens. Cet accord a été conclu entre la République islamique et le groupe dit P5+1 (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie et Allemagne)...