Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Sept blessés dans une bagarre entre Libanais et électeurs syriens pro-Assad à Nahr el-Kalb

Sept blessés dans une bagarre entre Libanais et électeurs syriens pro-Assad à Nahr el-Kalb

Des agents de la Sécurité de l'Etat sur l'autoroute de Nahr el-Kalb, le 20 mai 2021, suite à une bagarre entre des Libanais et des électeurs syriens pro-Assad. Photo Sawratcom

Sept ressortissants syriens ont été blessés jeudi matin dans une bagarre avec des Libanais sur l'autoroute de Nahr el-Kalb, alors qu'un convoi d'électeurs syriens pro-Assad passait par cet axe pour se rendre à l'ambassade de Syrie située à Yarzé.

Selon le collectif Sawratcom et des images qui circulent sur les réseaux sociaux, plusieurs dizaines d'hommes étaient impliqués dans cette bagarre. Un groupe de Libanais contestait ainsi la présence de portrait du dictateur syrien sur les bus transportant les électeurs censés déposer leur bulletin de vote six jours avant la présidentielle syrienne.

Sept Syriens ont ainsi été blessés, selon un premier bilan. De nombreuses voitures du convoi syrien ont été saccagées.


L'armée et les agents de la Sécurité de l'Etat sont intervenus pour rouvrir la circulation et mettre un terme à ces échauffourées. Des heurts similaires ont également été constatés plus au nord, sur l'autoroute de Jounié.

La présidentielle syrienne est prévue le 26 mai, mais les Syriens vivant à l'étranger sont appelés à voter le 20 dans les ambassades. Ils auront le choix entre trois candidats : Bachar el-Assad, grand favori et candidat à sa propre succession pour un quatrième mandat, et deux concurrents, un ex-ministre et un membre de l’opposition tolérée par le pouvoir. Le scrutin présidentiel sera le second à être organisé depuis le début en 2011 d’une guerre dévastatrice en Syrie, déclenchée après la répression par le régime de manifestations réclamant des réformes démocratiques. Aidé militairement par ses alliés iranien et russe, Bachar el-Assad a réussi à reprendre aux rebelles et aux jihadistes près des deux tiers du territoire au prix de combats destructeurs ayant fait plus de 388.000 morts.

Le Liban accueille 1,5 million de réfugiés syriens selon les autorités locales, dont moins d'un million sont enregistrés auprès des Nations Unies. Les dirigeants libanais estiment régulièrement que la crise socio-économique et financière aiguë que traverse leur pays depuis plus d'un an et demi est, au moins partiellement, due à la présence des réfugiés. Les autorités de Beyrouth refusent de lier le retour des réfugiés syriens à une solution politique à la guerre qui ravage la Syrie.

Depuis hier, plusieurs formations opposées au régime syrien, telles les Forces libanaises de Samir Geagea ou encore le Parti national libéral de Dany Chamoun (fils) réclament que les réfugiés syriens votant pour Assad retournent dans leur pays.


Sept ressortissants syriens ont été blessés jeudi matin dans une bagarre avec des Libanais sur l'autoroute de Nahr el-Kalb, alors qu'un convoi d'électeurs syriens pro-Assad passait par cet axe pour se rendre à l'ambassade de Syrie située à Yarzé.Selon le collectif Sawratcom et des images qui circulent sur les réseaux sociaux, plusieurs dizaines d'hommes étaient impliqués dans cette...