Rechercher
Rechercher

Politique - Explosion du 4 août

Le juge Bitar interroge le directeur par intérim du port de Beyrouth

Le juge Bitar interroge le directeur par intérim du port de Beyrouth

La destruction des silos du port de Beyrouth après la double explosion du 4 août 2020. Photo d’archives AFP

Le juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, a entendu hier le directeur général par intérim du port de Beyrouth, Bassem el-Kaïssi, dans le cadre de son enquête sur la double explosion meurtrière du 4 août 2020, rapporte l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). M. Kaïssi était interrogé en tant que représentant officiel de la direction du port, poursuivie dans cette affaire. Il avait remplacé en août Hassan Koraytem, après la mise aux arrêts de ce dernier quelques jours à peine après la déflagration.

Le magistrat a par ailleurs reporté l’interrogatoire de Moustapha Baghdadi, l’agent maritime du navire Rhosus, actuellement hospitalisé. Le Rhosus est le navire qui a transporté au Liban en 2013 la charge de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine du drame du 4 août 2020.

MM. Kaïssi et Baghdadi sont entendus à titre de témoins. Le juge Bitar, qui affirmait la semaine dernière que « l’enquête était à un stade avancé », doit entendre de nouveaux témoins dans l’affaire cette semaine.


Le juge d’instruction près la Cour de justice, Tarek Bitar, a entendu hier le directeur général par intérim du port de Beyrouth, Bassem el-Kaïssi, dans le cadre de son enquête sur la double explosion meurtrière du 4 août 2020, rapporte l’Agence nationale d’information (ANI, officielle). M. Kaïssi était interrogé en tant que représentant officiel de la direction du port,...

commentaires (1)

Ça finira en queue de poisson.......???

Eleni Caridopoulou

18 h 25, le 18 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Ça finira en queue de poisson.......???

    Eleni Caridopoulou

    18 h 25, le 18 mai 2021

Retour en haut