Rechercher
Rechercher

Société

Hassan qualifie de «lignes rouges» les subventions du secteur sanitaire

Hassan qualifie de «lignes rouges» les subventions du secteur sanitaire

Hamad Hassan, lors de la réunion à son domicile avec une délégation de comités de médecins des hôpitaux de la Békaa. Photo ANI

Le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, a affirmé hier que les subventions actuellement accordées au secteur des soins de santé ne seraient pas levées et constituent « une ligne rouge ».

« J’ai contacté la Banque du Liban il y a deux jours et, selon elle, il n’y aura pas de levée des subventions dans le secteur sanitaire, qu’il s’agisse des médicaments ou du matériel médical », a assuré le ministre au cours d’une réunion à son domicile avec une délégation de comités de médecins des hôpitaux de la Békaa. « Un nouveau mécanisme de subventions est en cours de discussion », a-t-il précisé, ajoutant que la question des subventions sur les médicaments et les équipements médicaux est « une ligne rouge ».

Le ministre a donné ces garanties alors que les professionnels de la filière font toujours face à plusieurs mois d’arriérés de paiement de la part de la BDL concernant l’importation de matériel médical et que plusieurs entreprises d’import ont reçu une notification de la part des banques d’arrêter d’envoyer des dossiers, les établissements bancaires étant déjà saturés de demandes auxquelles la Banque centrale n’a pas donné suite.


Le ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, a affirmé hier que les subventions actuellement accordées au secteur des soins de santé ne seraient pas levées et constituent « une ligne rouge ». « J’ai contacté la Banque du Liban il y a deux jours et, selon elle, il n’y aura pas de levée des subventions dans le secteur sanitaire, qu’il s’agisse des médicaments ou...

commentaires (1)

Ligne rouge.... Une expression usée et abusée, vidée de son sens.

Desperados

04 h 16, le 10 mai 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Ligne rouge.... Une expression usée et abusée, vidée de son sens.

    Desperados

    04 h 16, le 10 mai 2021

Retour en haut