Rechercher
Rechercher

Politique

Le Bloc national dénonce une politisation de la justice

Dans un communiqué publié hier, le comité exécutif du Bloc national a dénoncé « les divisions apparues au sein du parquet » qui révèlent selon lui, « une absence d’indépendance et de justice, ainsi qu’une politisation de la magistrature puisqu’il est apparu que certains juges sont liés à des partis politiques ».

Critiquant « une mascarade » en évoquant l’affaire Ghada Aoun, le BN a jugé que « seule l’approbation d’une loi consacrant l’indépendance de la justice peut réhabiliter la magistrature ».

Le parti a en outre stigmatisé les propos de cheikh Sadek Naboulsi, proche du Hezbollah, qui avait reconnu lundi que le parti chiite était impliqué dans la contrebande de divers produits vers la Syrie. « Son discours est la preuve irréfutable que la structure politique qui se nourrit de la corruption et se cache derrière les armes ne s’arrêtera devant aucune limite. Elle continuera de saper ce qui reste du prestige de l’État », souligne le communiqué qui présente la classe politique comme étant « l’ennemi numéro 1 du peuple libanais ».



Dans un communiqué publié hier, le comité exécutif du Bloc national a dénoncé « les divisions apparues au sein du parquet » qui révèlent selon lui, « une absence d’indépendance et de justice, ainsi qu’une politisation de la magistrature puisqu’il est apparu que certains juges sont liés à des partis politiques ».Critiquant « une mascarade » en...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut