Rechercher
Rechercher

Culture - Programme

Mars 2021 : l’AUF Moyen-Orient célèbre la francophonie

Mars 2021 : l’AUF Moyen-Orient célèbre la francophonie

L’AUF Moyen-Orient a concocté une programmation éclectique pour marquer le mois de la francophonie célébré chaque année en mars.

Cette programmation a pour but de « souligner la vitalité et d’aborder les enjeux de la francophonie au Liban dans le contexte multicrises que connaît le pays », indique l’Agence dans un communiqué.

Dans ce cadre, le directeur régional Moyen-Orient, Jean-Noël Baléo, a exprimé la volonté de l’AUF de « faire rayonner la francophonie et ses valeurs humaines et culturelles tout en soulignant son ambition opérationnelle de peser sur les grands débats de société et de répondre présent pour aider la jeunesse à surmonter certains défis ».

Dans un contexte de crise peu propice cette année aux célébrations festives, l’AUF a fait le choix de resserrer les manifestations autour de la littérature, avec une programmation d’interventions et d’échanges avec de grands écrivains francophones, et autour d’enjeux spécifiques liés à la presse francophone, ou encore à l’employabilité et à l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Rendez-vous à retenir : • Série de webinaires sur le thème « Parcours littéraires – La Francophonie proche », du 15 au 24 mars.

Pour célébrer la vitalité de la francophonie littéraire et dans la continuité du Prix du Choix Goncourt de l’Orient, l’AUF Moyen-Orient organise, en partenariat avec l’Académie Goncourt et les Instituts français de la région, une série de webinaires exceptionnels sur le thème « Parcours Littéraires – « La Francophonie proche » avec le lauréat du prix Goncourt 2020 Hervé Le Tellier (L’Anomalie) ainsi que des auteurs de la deuxième sélection : Camille de Toledo, Jean-Pierre Martin, Maël Renouard, Miguel Bonnefoy, Mohammed Aissaoui et Djaïli Amadou Amal, auteure de Les impatientes, roman lauréat du Choix Goncourt de l’Orient 2020.

Tous les webinaires se tiendront de 16h à 17h, heure du Liban (UTC + 2) et seront animés par Salma Kojok, écrivaine et présidente du jury du Choix Goncourt de l’Orient.

Ces entretiens seront diffusés en live sur la page Facebook de l’AUF Moyen-Orient.

•Table ronde « Le journalisme francophone au Moyen-Orient : pratiques et défis », 18 mars.

Avec la mondialisation et la multiplication des canaux de communication, la disruption du modèle traditionnel de la presse par les réseaux sociaux et l’essor des « fake news », la responsabilité des médias francophones, marquée par un lectorat dispersé, se trouve confrontée à de multiples défis, parfois existentiels. Le journaliste francophone se voit attribuer une mission particulière, dans un monde où les flux d’information affluent de toutes parts, avec une éthique revendiquée de défenseur de la diversité, de contrôle des sources d’information, d’objectivité et de distanciation.

« Au Moyen-Orient, l’état des lieux de la presse francophone est mitigé. Confrontée à la crise mondiale des médias traditionnels et à l’effondrement des marchés publicitaires ainsi qu’à une forme de désaffection du lectorat traditionnel et francophone, elle connaît des difficultés propres aux pays de la région, alors que la crise sanitaire est venue fragiliser encore davantage un secteur de la presse en manque d’indépendance », estime l’AUF Moyen-Orient.

Dans ce contexte, elle organise une table ronde (retransmise en live sur Facebook) avec des acteurs de référence du paysage médiatique francophone pour échanger sur le potentiel du journalisme francophone au Moyen-Orient et sa traversée du contexte multicrises.

•Table-ronde virtuelle « Améliorer l’employabilité des jeunes diplômés par les “soft skills” ou compétences transversales », 20 mars.

Cette activité vise à mettre en relief l’engagement des établissements supérieurs, et celui de l’AUF, dans la construction de ponts entre la formation académique et le marché du travail afin de répondre aux nouveaux besoins d’employabilité et de l’insertion des jeunes diplômés.


L’AUF Moyen-Orient a concocté une programmation éclectique pour marquer le mois de la francophonie célébré chaque année en mars. Cette programmation a pour but de « souligner la vitalité et d’aborder les enjeux de la francophonie au Liban dans le contexte multicrises que connaît le pays », indique l’Agence dans un communiqué. Dans ce cadre, le directeur régional...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut