Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Kabalan répond indirectement à Raï : L'internationalisation de la crise menace la souveraineté

Kabalan répond indirectement à Raï : L'internationalisation de la crise menace la souveraineté

Le mufti Ahmad Kabalan. Photo ANI

Le mufti jaafarite Ahmad Kabalan, proche du Hezbollah, a mis en garde contre toute tentative d'internationaliser la crise politique qui secoue le Liban, y voyant une "menace à la souveraineté", dans une critique implicite au patriarche maronite, Béchara Raï, qui presse pour la tenue d'une conférence internationale consacrée au Liban, sous les auspices des Nations Unies. 

Dans son prêche du vendredi, diffusé par radio, le cheikh Kabalan a estimé que "durant cette phase critique, il faut réaffirmer (l'attachement à) l'unité nationale, et préserver le pays de toute exploitation internationale". "La solution (à la crise actuelle) commence à l'intérieur du pays, et non à l'extérieur", a-t-il ajouté, dans une réponse claire à l'appel du patriarche.

"Nous refusons l'internationalisation sous toutes ses formes", a-t-il encore lancé, estimant que cela reviendrait à "renoncer aux responsabilités internes, menacer la souveraineté et pousser le pays au bord du gouffre". Et de poursuivre: "Notre position à l'égard de la conférence internationale (pour laquelle plaide le patriarche maronite) est claire, et nous ne déclarons la guerre à personne et ne boycottons personne. Nous estimons que les questions cruciales requièrent des décisions tout aussi cruciales. Et aucun camp n'a le droit de les prendre d'une manière unilatérale". Une claire allusion aux protagonistes, principalement chrétiens, mais aussi druzes et sunnites, favorables à l'appel de Bkerké à une conférence internationale. 

Outre sa bataille pour consacrer le principe de la neutralité positive du Liban par rapport aux conflits régionaux, le chef de l'Eglise maronite avait multiplié les appels pour que la question des armes du Hezbollah soit clairement discutée dans le cadre d'un dialogue élargi, suscitant ainsi la colère du Hezbollah, avec qui ses rapports sont rompus depuis la visite du patriarche à Jérusalem en 2014. Passant à la vitesse supérieure, Béchara Raï plaide sans relâche pour la tenue d'une conférence internationale consacrée au dossier libanais. A cet effet, une manifestation populaire est prévue samedi à 15 heures, dans la cour extérieure du siège patriarcal à Bkerké. 


Le mufti jaafarite Ahmad Kabalan, proche du Hezbollah, a mis en garde contre toute tentative d'internationaliser la crise politique qui secoue le Liban, y voyant une "menace à la souveraineté", dans une critique implicite au patriarche maronite, Béchara Raï, qui presse pour la tenue d'une conférence internationale consacrée au Liban, sous les auspices des Nations Unies. Dans son...