Rechercher
Rechercher

Société - Syndicats

Les transporteurs routiers annoncent une grève le 15 mars

Le président de l’Union des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, a annoncé hier une grève du secteur le 15 mars prochain afin de réclamer l’annulation de contraventions dressées contre plusieurs chauffeurs, au moment où le pays connaît une grave crise économique et financière aggravée par la pandémie de coronavirus. Les mesures pour enrayer la propagation du virus ont durement frappé le secteur ces derniers mois.

« Le gouvernement viole les lois qu’il édicte, surtout celle relative à l’annulation des frais de mécanique pour 2020 et qui a été publiée le 22 décembre 2020 sans être exécutée », a affirmé M. Tleiss, lors d’une conférence de presse aux côtés du président de la Confédération générale de travailleurs au Liban (CGTL), Béchara el-Asmar. « Les conducteurs ont fait l’objet de contraventions dans toutes les régions », a-t-il regretté, avant de dénoncer une augmentation des frais qui incombent à ces chauffeurs, notamment en matière d’hydrocarbures, alors que les prix à la pompe continuent d’augmenter fortement chaque semaine.

« Nous appelons à annuler toutes les contraventions dressées à l’encontre des chauffeurs et nous annonçons notre décision d’organiser une grève sur tout le territoire, en coopération avec la CGTL, le 15 mars prochain », a conclu M. Tleiss. Une réunion ultérieure doit se tenir pour définir les modalités de cette grève, a-t-il fait savoir.


Le président de l’Union des syndicats des transporteurs routiers, Bassam Tleiss, a annoncé hier une grève du secteur le 15 mars prochain afin de réclamer l’annulation de contraventions dressées contre plusieurs chauffeurs, au moment où le pays connaît une grave crise économique et financière aggravée par la pandémie de coronavirus. Les mesures pour enrayer la propagation du virus...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut